conférence

En janvier, les élus ont rendez-vous aux Assises de la transition énergétique, à Genève !

  • Quelles politiques locales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?
  • Quelles innovations dans les territoires pour accélérer le changement ?
  • Quel rôle pour les collectivités territoriales, quelles coopérations avec les acteurs locaux ?

Depuis 19 ans, les Assises de l’Energie sont devenues un rendez-vous annuel incontournable des collectivités locales et des acteurs territoriaux sur la question de la transition énergétique : pendant 3 jours, des conférences plénières, des ateliers, des forums, des retours d’expérience et de très nombreux échanges permettent aux participants de découvrir les dynamiques engagées partout en France et en Europe, et d’engranger des idées, sources d’inspiration pour leur propre territoire.
Les Assises 2018 sont organisées par le territoire du Grand Genève, du 30 janvier au 1er février prochains. L’ALEC organise un voyage et une inscription groupée pour participer à ces Assises, au départ de Saint-Brieuc.

Pour plus d’informations, contactez rapidement thomas.laporte@ale-saint-brieuc.org

Plus d’information :

Dans le cadre de son Plan Climat Communal, la Ville de Trégueux organisait le 28 Novembre une conférence sur le confort dans les bâtiments. La rencontre se tenait dans l’école Jean Jaurès, tout juste rénovée, qui a servi de support réel pour mettre en évidence les bonnes pratiques en termes d’isolation, de régulation et bien sûr de confort.

(c) Ville de Trégueux

Les 20 participants ont pu comprendre les notions de confort et d’inconfort rencontrées dans un logement : température ambiante, température des parois, taux d’humidité et courants d’air. L’objectif était également de découvrir les solutions qui permettent d’optimiser le confort. La présentation a porté sur les éco-gestes faciles à réaliser pour être mieux chez soi tout en réalisant des économies d’énergie. Grâce à la caméra thermique, les participants se sont aperçus  concrètement de l’intérêt de fermer les rideaux pour couper la sensation de paroi froide provoquée par les fenêtres :

Le store intérieur (en orange) présente une température supérieure et donc plus confortable que la menuiserie extérieure (en violet).

Ils ont également compris qu’un système de chauffage bien réglé, bien régulé et bien entretenu participait nettement au confort thermique dans un logement.

Radiateur avec une température bien homogène (preuve qu’il n’est pas bouché)

La suite de la réunion portait sur les améliorations plus importantes que peut apporter un projet de rénovation à condition de correctement le réfléchir et bien le concevoir. La soirée s’est clôturée par une « balade thermique » dans le quartier pour aller constater avec la caméra thermique les résultats réels apportés par une l’isolation extérieure des murs d’une maison récemment rénovée.

 

L’isolation par l’extérieur bloque complètement le passage de chaleur (en violet), ce sont maintenant les menuiseries qui présentent des déperditions plus importantes (en orange).

 

N’hésitez pas à contacter un conseiller pour savoir comment améliorer le confort dans votre logement tout en réalisant des économies d’énergie !

 

Plus d’information :

Le 11 et le 12 novembre, se tenait le 1er Salon de l’Habitat de Lamballe. Cette 1ère édition a été une réussite avec près de 5000 visiteurs en 2 jours !

L’ALEC était présente dans le chapiteau d’accueil aux côtés de Lamballe Terre et Mer et d’associations de conseils et d’accompagnement des particuliers (ADIL, UFC Que Choisir, SOLIHA 22, CDHAT). Les visiteurs ont profité de cette occasion pour découvrir les expositions de l’ALEC expliquant les techniques de rénovation et questionner avec les conseillers présents sur leur projet de rénovation, d’extension, de construction, d’économie d’énergie… L’ALEC a également assuré deux conférences sur le thème « Bien rénover son logement ».

Le public pouvait rencontrer une cinquantaine d’entreprises du territoire travaillant dans le domaine de l’amélioration des logements (isolation, chauffage, aménagement de salle de bain…) ou de la construction…

Pour ceux qui n’auraient pas pu venir ou qui n’auraient pas pu échanger avec les conseillers (en raison de l’affluence), il y a toujours possibilité de se rendre aux permanences organisées dans les 4 sites de proximité de Lamballe Terre et Mer : à Lamballe (2ème mardi de chaque mois de 9h à 12h), à Moncontour (2ème mardi de chaque mois de 14h à 17h), à Dolo (1er vendredi de chaque mois de 9h30 à 12h) et à Saint-Alban (1er vendredi de chaque mois de 14h à 17h).

Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochain à la même période pour la 2ème édition !

Dans le cadre du Plan Bois Energie Bretagne, Abibois et AILE organisent la seconde édition des Rencontres Bretonnes du Bois Energie, le 28 novembre 2017 à Combourg (35) en partenariat avec l’Ademe Bretagne, la Région Bretagne le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine.

Cette année, cet événement sera particulièrement consacré aux aprioris qui sont parfois associés à la ressource bois-énergie : déboisement, menace pour les multiples fonctions écologiques et environnementales du bois, absence de rentabilité, projet nécessairement complexe …

Enfin, cette journée sera également l’occasion d’apporter un éclairage utile à tous les futurs porteurs de projets : informations sur les dispositifs d’aides à l’investissement du Plan Bois Energie Bretagne, mise en relation avec des professionnels bretons qualifiés (fournisseurs, installateurs, chaudiéristes, bureaux d’études, architectes, …)

Plus d’information :

 

L’ALEC du Pays de Saint-Brieuc est membre de FLAME, la fédération nationale des Agences Locales de l’Energie et du Climat. La fédération a notamment but de représenter officiellement le réseau français des ALEC auprès des instances nationales et internationales. C’est à ce titre qu’une délégation, composée de Pierre VERRI (président de l’ALEC de la métropole grenobloise, secrétaire de FLAME), Sophie LABROUSSE (directrice de l’ALEC Ouest Essonne et membre du Conseil consultatif des directeurs de FLAME) et Olivia de MALEVILLE ( coordinatrice de FLAME), a participé au Deuxième Sommet Climate Chance des acteurs non étatiques pour le climat tenu du 11 au 13 septembre à Agadir, dans la région de Souss-Massa au Maroc, afin de faire valoir l’expertise et la singularité du modèle ALEC comme outil de gouvernance locale de l’énergie.

FLAME a été associée aux travaux de plusieurs coalitions thématiques (Bâtiment durable, Energies et territoire, Gouvernance multi-niveaux et multiacteurs) et a rejoint le comité d’orientation de l’association Climate Chance. Un Pavillon France était organisé par le Club France Développement Durable dont FLAME est membre.

Après une première édition à Nantes en 2016, ce deuxième Sommet organisé sous la houlette du sénateur Ronan DANTEC (Loire-Atlantique) a notamment été marqué par la mobilisation des acteurs africains avec plus de 5000 inscrits autour de l’Agenda des solutions et la question du passage à l’action pour mettre en œuvre l’Accord de Paris.

Plus d’information :