Rejoignez le projet de toit solaire citoyen à Trémuson

Le collectif Trégor Énerg’éthiques et le projet Tinatur à Trémuson

Le collectif citoyen Trégor Energ’éthique est né en 2019 à la suite d’un projet d’installation photovoltaïque sur la toiture de la salle des sports de Ploulec’h. L’idée était que cette initiative pouvait être un catalyseur pour l’émergence de projets fédérateurs autour de la question de l’approvisionnement énergétique d’un territoire.

Aujourd’hui, ce collectif porte un nouveau projet sur la toiture de l’entrepôt de Tinatur à Tremuson. Ainsi, les 500 m2 de panneaux solaires photovoltaïques prévus produiront 89 000 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation d’électricité spécifique de 17 foyers. Cette production sera intégralement vendue sur le réseau.

Si vous souhaitez contribuer concrètement à la transition énergétique sur votre territoire, vous pouvez participer dès 50 € ! Au-delà d’un financement, vous prendrez part pleinement à l’émergence d’un véritable projet de territoire et la première référence locale en matière de projets citoyens d’énergie renouvelable.

Ce projet sera notamment présenté le 16 novembre à la Salle Horizon à Plédran lors de l’atelier organisé par Saint-Brieuc Armor Agglomération « Envie de produire une énergie citoyenne et locale ? »

Le solaire photovoltaïque : pourquoi s’y intéresser ?

Le territoire de l’agglomération de Saint-Brieuc consomme l’équivalent de 4% de la facture énergétique bretonne dont une part importante d’électricité notamment pour les besoins domestiques. Dans les projections, les différents scénarios prévoient une croissance de la part d’électricité du fait d’un basculement de certains usages vers l’électricité (tels que le transport, le mode de chauffage…).

Actuellement, sur l’agglomération de Saint-Brieuc, seuls 5% de nos besoins énergétiques sont produits localement, par quelques installations (3 parcs éoliens, 5 installations de méthanisation à la ferme, …). La majorité de notre énergie est donc importée d’autres régions, avec, pour l’électricité, des pertes en lignes qui peuvent représenter jusqu’à 10,5 milliards de kWh par an à l’échelle nationale, soit l’équivalent de la production d’une tranche nucléaire.

Peut-on vraiment compter sur le soleil pour produire une part de notre énergie en Bretagne ?

Contrairement aux idées reçues, c’est la luminosité globale qui est convertie en courant électrique par un panneau solaire photovoltaïque : une installation produira donc par temps couvert et même par temps pluvieux ! Ainsi, 30 m2 de panneaux installés en Bretagne suffisent à produire l’équivalent de la consommation annuelle d’un foyer (hors chauffage et eau chaude sanitaire), avec l’avantage de rapprocher le lieu de production du lieu de consommation limitant les pertes en lignes.

Actuellement l’agglomération est dotée de 32 000 m2 de panneaux solaires photovoltaïques installés sur 700 toitures produisant 1% des besoins électriques locaux. D’ici 2050, le territoire devra multiplier par 10 cette production photovoltaïque pour répondre aux objectifs du plan climat de l’agglomération et de la stratégie nationale bas carbone.

L’investissement citoyen et les énergies renouvelables

Nous sommes tous consommateurs d’énergie dans notre quotidien : pour nous loger, nous déplacer, dans nos modes de consommation, dans nos bâtiments publics… Même en réduisant nos consommations d’énergie et plus globalement notre empreinte carbone par de nouvelles pratiques, nous continuerons à utiliser de l’énergie. Il est donc pertinent de s’interroger et de soutenir un mode de production vertueux et qui bénéficie directement au territoire.

Se lancer seul peut être complexe et coûteux et investir dans un projet collectif citoyen est une excellente alternative ! En France, il existe plus de 256 projets citoyens d’énergie renouvelable, dont 201 en photovoltaïque. Ils génèrent chaque année une production de 170 Gwh/an, soit l’équivalent de la consommation électrique (hors chauffage et eau chaude sanitaire) de 150 000 personnes. En moyenne, pour 1€ investi dans un projet citoyen d’énergie renouvelable, 2,5€ profitent au territoire.

→ Pour en savoir plus

Rendez-vous le 16 novembre 20h à Plédran !

De l’état des lieux à la relecture de devis,
abordez plus sereinement la réalisation de travaux !

Participez à 1, 2, 3 ou 4 ateliers gratuits sur le secteur de Lamballe Terre & Mer.

Nous vous proposons une série de 4 ateliers consacrés aux différentes étapes d’une rénovation énergétique réussie : visite d’une maison avant travaux pour voir du concret, solutions techniques pour améliorer la performance de l’enveloppe du bâtiment, systèmes adaptés à vos besoins, réglementations et aides financières mobilisables pour votre projet… Vous pourrez aussi échanger avec le conseiller technicien et lui poser toutes vos questions.

Vous pouvez assister à un seul des ateliers si vous le souhaitez.


Inscription

Remplissez le formulaire ici.


Programme

ATELIER 1 / Mercredi 3 novembre / de 18 h à 20 h / à Plénée-Jugon
Visite d’une maison avant rénovation
Que regarder avant de faire des travaux ? Quelles sont les contraintes en rénovation ? Avec l’appui d’un conseiller décryptez les diagnostics, évaluez les besoins de travaux.

ATELIER 2 / Mercredi 17 novembre / de 18 h à 20 h / à Plénée-Jugon
Les solutions techniques : une enveloppe performante

Bénéficiez d’informations objectives sur les solutions techniques pour une enveloppe performante (isolation, menuiseries etc., et découvrez notre matériauthèque (isolants…).

ATELIER 3 / Mercredi 1er décembre / de 18 h à 20 h / à Plénée-Jugon
Les solutions techniques : des systèmes adaptés

Bénéficiez d’informations objectives sur les solutions techniques liées aux systèmes (système de chauffage, ventilation, production d’eau chaude, panneaux solaires…).

ATELIER 4 / Mercredi 15 décembre / de 18 h à 20 h / à Plénée-Jugon
Réglementations et aides financières

Par où commencer ? Mieux connaître la réglementation, savoir quoi demander aux entreprises et connaître les démarches pour bénéficier d’un maximum d’aides financières.

Vous pouvez télécharger le programme ici.


Informations

02 96 52 15 70
contact@alec-saint-brieuc.org

Pompe à chaleur, radiateur électrique, chaudière à granulés ou au gaz… Quelles contraintes et quels avantages pour ces différents systèmes de chauffage ? Quelle solution est adaptée à votre projet ?
Un conseiller info-énergie répond à vos questions.

Mardi 12 octobre – de 18h à 19h30

Sur place : à l’Espace Lamballe Terre & Mer
41 rue St Martin – Bât B – Salle Aubère – 22400 Lamballe Armor

En visioconférence : vous recevrez le lien de connexion à la suite de votre inscription

L’État a officialisé un report de certaines échéances liées au dispositif éco-énergie tertiaire.
En effet, au vu du contexte sanitaire, cela permet aux assujettis de s’organiser et à l’ADEME d’améliorer la plateforme OPERAT.

Au niveau réglementaire : l’obligation de transmission de données est reportée au 31/09/2022. Comme l’échéance du 31/09/2021 était inscrite dans le décret tertiaire, le ministère devra publier prochainement un arrêté modificatif.

Au niveau opérationnel : l’ADEME a annoncé quelques dates pour le déploiement progressif de la plateforme OPERAT. Notamment à partir du 31/12/2021 dorénavant, la possibilité de déclarer le patrimoine et les consommations annuelles. D’ici là, il est déjà possible de créer le compte de l’assujetti.

Autres informations : la matrice qui permettra d’enregistrer des données en masse sera partagée avant le 31/12/2021, lorsque que le processus sera finalisé.

Pour rappel, le dispositif éco-énergie tertiaire est une obligation réglementaire récente, pour les bâtiments tertiaires de plus de 1000m², de déclarer les consommations annuelles et de ne pas dépasser un objectif de consommation.

En savoir plus

  • Vous souhaitez contribuer à améliorer la qualité de vie sur votre territoire ?
  • Participer, aux côtés des élus, aux réflexions sur son avenir et les défis économiques, sociaux, et environnementaux à relever ?
  • Vous êtes investis dans la vie locale, vous aspirez à faire entendre votre voix et à jouer un plus grand rôle dans l’élaboration des politiques publiques ?
  • Vous êtes porteurs d’idées, de propositions, d’interrogations, vous aimez le débat libre et respectueux…

Vous pouvez devenir membre du Conseil de développement du Pays de Saint-Brieuc !

Candidatez !

Vous avez jusqu’au 5 septembre pour déposer votre candidature en ligne ici.
ou par courrier en retournant ce coupon à l’adresse suivante :
Conseil de développement du pays de Saint-Brieuc
5 rue du 71e Régiment d’Infanterie – 2000 Saint-Brieuc

Quelles conditions ?

  • Avoir plus de 18 ans
  • Habiter l’une des communes de Saint-Brieuc Armor Agglomération ou de Lamballe Terre & Mer
  • S’engager à participer bénévolement aux réunions du conseil pendant les trois années à venir (environ 1 réunion/mois)

► Plus de détails sur le fonctionnement du conseil et les conditions de candidature sur le site internet www.cdpsb.fr ou par téléphone au 02.96.58.62.26.