Espace Info-Energie

Avec l’explosion des tarifs des énergies au premier trimestre 2022, les factures des foyers se sont fortement alourdies…
Alors comment limiter l’impact de cette hausse ?
Nos conseillers tenteront de vous apporter des solutions au cours d’un café débat le 29 juin prochain !

Mercredi 29 juin 2022 au bar « Le Cool »,
place du Champ de Foire à Lamballe-Armor,
à partir de 18h30.

Julien et François, conseillers à l’ALEC, feront dans un premier temps un état des lieux des prix actuels des différentes énergies, puis les personnes participant au débat pourront échanger sur les solutions possibles, entre choix de fournisseur d’énergie, écogestes, rénovation énergétique, ou production d’énergies renouvelables.

Inscription

L’évènement est gratuit !

Vous pouvez vous inscrire via le formulaire ci-dessous,
par téléphone au 02 96 52 15 70,
ou par e-mail à l’adresse contact[at]alec-saint-brieuc.org.

L’étiquette énergie des appareils électriques

Les tutos de l’ALEC sont de retour !

Cette fois nous essayons de décrypter l’évolution de l’étiquette énergie de nos appareils électriques.
Entre 1992 et 2022, cet indicateur de performance de nos équipements a connu plusieurs modifications, alors comment s’y retrouver ? Les réponses dans ce nouveau tuto !

Quelques liens utiles pour approfondir le sujet :

Crédit images : Forêt / Assiette et couverts : ©Freepik Que peut-on faire avec un kWh : © Freepik, Céline Deluzarche, Futura Croix rouge : © Pixabay

Le Salon de l’Habitat de Saint-Brieuc s’est tenu du 5 au 7 mars dernier au Palais des Congrès et des Expositions de Brézillet, et l’ALEC y était présente aux côtés de l’ensemble des partenaires de l’Espace Info Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération. 

Premier salon de printemps depuis la crise sanitaire et première édition d’accès gratuit, c’est une fréquentation en baisse que l’on a pu constater aussi bien du côté des visiteurs que des exposants, les artisans locaux étant très peu disponibles en ce moment, donc pour la plupart absents du salon. 

Particularité de l’édition 2022, nous avons répondu à beaucoup de questions concernant le changement de système de chauffage (remplacement de chaudière fioul par exemple), en lien avec la hausse des prix de l’énergie. Les visiteurs se sont aussi intéressés au solaire thermique et au photovoltaïque. C’est un constat que l’on peut faire à la suite de ce salon : les citoyens se questionnent de façon évidente sur la sortie des énergies fossiles. 

Petite mise en garde qu’il est toujours bon de répéter : nous avons vu passer des personnes qui pensaient n’avoir signé qu’une demande de visite à domicile pour établir des devis, et qui avaient, en réalité, signé un bon de commande.
Soyez vigilants, toute signature pendant un salon vous engage et vous n’avez pas la possibilité de bénéficier d’un délai de rétractation ! Si c’est votre cas, vous pouvez vous rapprocher des associations de consommateurs locales pour plus d’information. 

Depuis janvier 2022, le réseau national FAIRE est devenu France Rénov’. 

Le site faire.gouv.fr a basculé sur france-renov.gouv.fr : c’est aujourd’hui la nouvelle adresse nationale du service public de la rénovation de l’habitat porté par l’État avec les collectivités locales, et piloté par l’Agence nationale de l’habitat (Anah).  

France Rénov’, qu’est-ce que c’est ? 

  • Un service public unique, gratuit et indépendant 
  • Une plateforme digitale et un numéro de téléphone national unique 
  • Un réseau de plus de 450 Espaces Conseil France Rénov’ partout en France

Une plateforme web et un numéro unique,
pour toutes vos démarches 

Vous pouvez vous connecter sur la plateforme France Rénov’ pour accéder à tous les services : 

 
Des conseillers près de chez vous 

Une question sur la rénovation de votre logement ? Quels travaux réaliser ? Quelles aides financières sont disponibles et où les demander ? Comment trouver des artisans qualifiés RGE ?  
Les conseillers, dont ceux de l’ALEC, réunis au sein de l’Espace Info Habitat, pour les habitants de l’agglomération briochine, et de Bonjour Habitat pour Lamballe Terre & Mer, sont à votre disposition pour vous informer, vous conseiller et vous accompagner en toute indépendance, gratuitement, à chaque étape, quels que soient votre projet et votre situation. 

  • Pour contacter l’Espace Info Habitat (Saint-Brieuc Armor Agglomération) : 02 96 77 30 70 
  • Pour joindre Bonjour Habitat (Lamballe Terre & Mer) : 02 96 50 00 30 

Pour en savoir +

L’argus des énergies, suivi mensuel des prix de l’énergie assuré par notre réseau Rénov’ Habitat Bretagne, ne trompe pas. Sur la dernière année, l’électricité a en moyenne augmenté de 28%, le gaz naturel de 68%, le fioul domestique de 37% ou encore le propane de 12%. 

Ces hausses de l’énergie sont en majeure partie dues à notre dépendance aux énergies fossiles, importées de l’étranger, et ont plusieurs origines complexes : 

  • des contraintes techniques (des stocks de gaz initialement bas en Europe, arrêt de centrales nucléaires, blocage du canal de Suez, etc)
  • politiques (tensions entre la Russie et l’Europe, etc) 

Tout ceci se répercute également sur le prix de l’électricité. Car même si sa production est assez peu liée aux énergies fossiles en France, nous sommes tout de même dépendants de pays voisins lors des périodes de forte demande, ainsi que soumis à la régulation du prix au niveau européen en fonction des tarifs des autres énergies (notamment du gaz). De plus, depuis l’ouverture au marché du secteur de l’énergie sans mise en place d’une régulation suffisamment stricte, le gouvernement ne peut plus maîtriser les prix sur des longues durées. Cela a pour conséquence de voir des hausses soudaines et importantes. 

En comparaison, l’approvisionnement en énergies locales et renouvelables comme le bois permet de limiter notre dépendance aux énergies fossiles acheminées depuis d’autres pays. Par ailleurs, le prix du bois n’étant pas indexé sur le prix du pétrole (contrairement au gaz par exemple), les hausses des autres énergies ont donc peu d’impact sur lui. Au cours de la dernière année, le bois granulés en sacs n’a augmenté que de 3%, le bois granulé en vrac (livré par camion) a diminué de 3% et le bois bûches a diminué de 15%. Et l’énergie solaire (apport passif, chauffe-eau ou chauffage solaire) quant à elle, reste toujours gratuite !

Pour conclure, rappelons que l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas.

À l’échelle individuelle, la diminution des besoins en énergie passe d’abord par les écogestes, l’amélioration de l’enveloppe de la maison (isolation, fenêtres, étanchéité à l’air…), avant même d’envisager le changement de système de chauffage. 

Pour faire le point sur vos factures et sur les travaux que vous envisagez, n’hésitez pas à contacter l’ALEC pour prendre rendez-vous avec un conseiller.

En savoir +