Au service du public !

Contre les problèmes d’inconfort chez soi liés à la chaleur, au froid ou à l’humidité, il suffit désormais de FAIRE !
FAIRE pour Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique.

Afin d’entraîner les Français vers la rénovation énergétique, le ministère de la Transition écologique et solidaire, le ministère de la Cohésion des territoires et l’ADEME mettent en place une nouvelle signature, FAIRE. Tous éco-confortables.

FAIRE a pour objectif de rassembler l’ensemble des acteurs publics et privés de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables et rendre lisible leur offre.

Le « service public » d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’habitat  est mis en place par l’ADEME, l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat), l’ANIL (Agence Nationale pour l’Information sur le Logement) et les collectivités.

L’ALEC du Pays de Saint-Brieuc est membre du réseau FAIRE. A ce titre, nos conseillers sont les interlocuteurs locaux de tous les habitants de Saint-Brieuc Armor Agglomération et de Lamballe Terre & Mer pour toutes les questions ayant un lien avec l’énergie dans les logements (travaux de rénovation, construction performante, analyse de factures d’énergie, projet d’énergie renouvelable…).

N’hésitez pas à contacter vos conseillers !

Plus d’informations :

© Ouest-France

A l’occasion des 20 ans d’Ener’gence, l’agence Energie-Climat du Pays de Brest, les 6 agences bretonnes et le Pays de Fougères se sont réunies pour créer Breizh ALEC, une association régionale dédiée à la transition énergétique en Bretagne.

Les régions étant devenues depuis 2013 cheffes de file de la politique énergie climat en France, l’association régionale des 6 ALEC et du Pays de Fougères doit permettre de gagner en efficacité, animer et coordonner des opérations d’envergure régionale, avec l’objectif commun de faire de la Bretagne une région innovante et exemplaire en matière de transition énergétique et environnementale, résiliente face au changement climatique.

Plus d’informations :

Une maison proche des performances du label passif a été construite cette année à Trégomeur. Le couple de particuliers souhaitait construire une habitation à très basse consommation, en limitant l’investissement lié aux équipements coûteux afin de respecter un budget raisonnable.

Construite en ossature bois, la performance de cette maison est atteinte en majorité via des matériaux biosourcés : ossature bois, fibre de bois et ouate de cellulose.

Caractéristiques techniques de la construction :

  • Murs en ossature bois,  remplissage en ouate de cellulose (220 mm) + fibre de bois (120 mm). R = 8,21 m².K/W.
  • Toiture : bac acier isolé (60 mm) + remplissage en ouate de cellulose (510 mm). R=12,6 m².K/W.
  •  Dalle sur terre plein, isolation par un complexe de plaques en polyuréthane et polystyrène. R=6 m².K/W.
  • Menuiseries en triple vitrage avec volets roulants isolants

La ventilation est assurée par un système double flux à très haut rendement, qui récupère les calories de l’air vicié expulsé pour réchauffer l’air entrant qui est soufflé dans les pièces de vie. Le débit permet de renouveler la totalité du volume d’air intérieur en 2h30, et donc de garantir une excellente qualité de l’air intérieur (polluants intérieurs, gaz carbonique, etc.).

Les faibles besoins de chauffage résiduels (5,4kWh/m².an) sont couverts par un petit poêle à bois, et l’eau chaude sanitaire est préparée grâce à un ballon thermodynamique 250 litres.

Ainsi, en associant une conception bioclimatique, une enveloppe très performante tant en isolation qu’en étanchéité à l’air, et des équipements adaptés et économes, il est possible d’approcher ou d’atteindre les performances des bâtiments passifs.

Plus d’informations :

 

L’Agence Locale de l’Energie et du Climat était présente ce week-end à la fête de la Science de l’Espace Sciences et Métiers à Ploufragan. En partenariat avec le service collecte des déchets de Saint Brieuc Armor Agglomération, Artex et Métisse, nous avons présenté la revalorisation des textiles déposés dans les bornes prévues à cet effet. ARTEX (atelier de revalorisation du textile) a présenté les différentes filières de revalorisation dont l’accent a été mis sur la transformation des jeans en isolant.

Doté d’une bonne performance thermique mais également acoustique et d’un déphasage entre 6h et 8h, le Métisse entre dans la catégorie des isolants biosourcés à l’instar de la laine de bois, laine de chanvre, du liège….

Plus d’informations :

Près de 60 personnes, étaient présentes lors de la rencontre technique « véhicules et engins communaux » organisée par l’ALEC, en partenariat avec le SDE22, GrDF , ENEDIS et l’association AILE.

Elus et techniciens des collectivités du Pays de Saint-Brieuc, mais également syndicats et entreprises privées ont répondu présent pour cet évènement. Basé au Véhipole de PLOUFRAGAN, grâce à un partenariat établi avec la chambre des métiers, cette rencontre était centrée sur les échanges et les essais de véhicules propres.

La première partie a été l’occasion pour l’ALEC et ses partenaires de présenter les enjeux, la réglementation et les retours d’expérience sur les véhicules électriques et GNV/BioGNV. La réduction de la consommation des tracteurs  faisait également partie des thématiques abordées lors de ce temps en salle.

Par la suite, les participants ont pu échanger sur les stands et essayer des véhicules électriques et GNV/BioGNV mis à disposition par les partenaires de l’évènement, CMJ SOLUTION et MARTENAT BRETAGNE.

Ce temps fort a permis à l’ensemble des participants de constater l’adéquation entre les véhicules propres et l’usage de la flotte automobile des collectivités. Parmi les avantages, on peut bien évidemment citer la réduction des émissions polluantes (CO2, particules, NOx, …), mais également les moindres nuisances sonores générées par les motorisations électriques et GNV/BioGNV. Enfin, les essais routiers ont permis de mettre en avant l’agrément de conduite sur parcours routier, urbain et sur voie rapide.

Retrouvez toutes les photos de la rencontre technique ici