ALEC

Réflexion sur la mission CEP, dédiée aux communes

Mardi 9 mars à Hillion, se réunissait pour la seconde fois un groupe de travail animé par l’ALEC au sujet du fonctionnement du service de Conseil en Énergie partagé (CEP).

Lors d’un 1er rendez-vous à Andel fin janvier, les échanges avaient porté sur le fonctionnement du service, le périmètre de la mission et les évolutions attendues par les communes adhérentes et les partenaires. Cette 2ème session avait pour but d’établir une feuille de route pour assurer le financement de cette action à moyen terme.

Face aux ambitions des nouvelles équipes municipales, fortement mobilisées sur la thématique de la transition énergétique et désireuses de remplir leurs objectifs en termes de réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre, les conseillers dédiés aux collectivités travaillent en flux tendu et peuvent difficilement répondre efficacement à toutes les sollicitations des communes.

Dans ce contexte et afin de maintenir une qualité de service à ses adhérents, le renforcement de l’équipe et une réflexion globale sur le financement du service sont une réelle nécessité. Le groupe de travail, constitué d’élus et techniciens des communes volontaires et des partenaires financeurs, a répondu à l’invitation de l’ALEC pour réfléchir au contenu de la mission et proposer des pistes de financement du service CEP et ainsi d’assurer sa pérennité.

La rencontre a permis d’émettre des pistes et de faire des propositions qui seront validées en comité de pilotage mi-avril puis en Assemblée Générale le 20 mai prochain.

Passé des chocolatines au kouig amann, James CLEAVER est arrivé à l’ALEC en décembre dernier au poste d’assistant au pôle Collectivités et Patrimoines.

Après avoir conseillé les particuliers à Bordeaux et réalisé des visites SLIME, sa mission au sein de l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc est de soutenir les Conseillers en Énergie Partagés pour la saisie des données de consommations, la réalisation des bilans des communes et le montage des dossiers d’aides financières.
Les espaces clients des fournisseurs d’énergie n’ont désormais plus de secrets pour lui !

Les écogestes en collectivité

Après une petite pause, nous sommes de retour pour un nouveau tutoriel sur les écogestes en collectivité.
En effet, on peut souvent avoir tendance à être moins attentif aux bonnes pratiques sur notre lieu de travail par rapport à notre domicile ! Dans ce tuto, Kévin nous explique pourquoi ces gestes sont aussi très importants en collectivité.

Le jeu

Téléchargez ici le jeu des 7 différences.

Quelques liens utiles


Nouvelle année, nouveau tour d’horizon des aides pour la rénovation énergétique des logements !
L’Agence Locale de l’Énergie et du Climat du Pays de Saint-Brieuc, partenaire de Bonjour Habitat, organise une conférence en ligne gratuite pour vous informer sur l’actualité des aides nationales et locales sur le territoire de Lamballe Terre & Mer. Vous pourrez échanger directement avec les conseillers de l’ALEC pour leur poser toutes vos questions.

  • Durée : environ 1h
  • La conférence aura lieu via l’application Teams.
  • Inscription gratuite via ce formulaire

Nos conseiller·ère·s restent à votre écoute :

  • Par téléphone au 02 96 52 15 70
    Le lundi après-midi de 13h30 à 17h30,
    le mardi, mercredi, jeudi et vendredi de 09h à 12h.
  • Par email à l’adresse contact@alec-saint-brieuc.fr
  • Accueil dans nos locaux uniquement sur rendez-vous.

Certaines collectivités adhérentes ou structures partenaires nous informent de sollicitations par des entreprises extérieures au territoire sur des propositions de prises en charge totales ou partielles de travaux en lien avec les économies d’énergie (isolation à 1€, calorifugeage de tuyauteries et de remplacement d’éclairage par exemple) via le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).
Si ces propositions ne sont pas totalement à mettre de côté, il faut toutefois noter que la remise liée aux CEE ne permet pas de s’affranchir du respect du code de la commande publique. Ces opérations à bas coûts ne sont pas spécialement encadrées administrativement par le dispositif CEE, ce n’est qu’un mécanisme de financement des travaux.

Quelques conseils que nous pouvons adresser aux gestionnaires de patrimoine et aux collectivités :

  • Toujours vérifier que le devis mentionne les CEE et que seuls les 1€ sont à payer à la fin. Surtout ne jamais faire d’avance.
  • Pour savoir si une opération peut être financée par les CEE, il faut vérifier la fiche d’opération standardisée. Elle est normalement mentionnée dans le devis.
  • Vérifier que les performances thermiques/énergétiques sont bien respectées par les matériaux/produits proposés (essentiel !)
  • Toujours faire le calcul de CEE générés pour voir si le volume est cohérent avec le coût supposé des travaux (pour information le cours actuel des CEE est de l’ordre de 7 à 8€/MWh cumac).
  • Ne pas oublier que les fiches sont régulièrement révisées et que donc ce qui est finançable un jour ne l’est pas forcément le lendemain.

Enfin, dernier point et non des moindres : la qualité des travaux.

Nous ne pouvons préjuger de la qualité des travaux proposés par ces entreprises. Certaines proposent des matériaux de qualité et réalisent un travail conforme à l’état de l’art, mais il y a également des chantiers plus que discutables menés dans le cadre de ces dispositifs.

Voici quelques exemples de photos prises par des collègues Conseillers en Énergie Partagés :

Face à ces dérives, pour certains types de travaux, des visites de contrôle après travaux doivent être réalisées par un organisme indépendant accrédité par le COFRAC.
C’est le cas pour les travaux de calorifugeage ou d’isolation de combles par exemple. Il est donc primordial de demander des références et si possible de visiter des chantiers réalisés ou une mise à disposition de matériel pour test avant de sauter le pas.

Dans tous les cas, il est important de se questionner sur les besoins de la collectivité avant d’engager une démarche de ce type et naturellement les conseillers CEP sont aux côtés des communes et des structures adhérentes pour évaluer les propositions et aider les collectivités à se positionner.

Plus d’infos :