précarité énergétique

Mardi 4 septembre, Marie-Claire Diouron, Présidente de l’Agglomération, Térèse Jousseaume, Vice-Présidente en charge de l’Habitat et du Logement, Jacques Uguen, Vice-Président de l’ADIL et Michel Hinault, Président de l’ALEC ont inauguré l’Espace Info Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Comment ça marche ?

Concrètement, dès qu’un habitant a une question en lien avec un logement, il n’a plus de recherches compliquées à faire pour savoir qui va être le meilleur interlocuteur, il n’a qu’à appeler ou se rendre à l’Espace Info Habitat. Il y sera reçu par un agent de la collectivité qui se chargera de l’orienter vers l’organisme compétent pour lui répondre.

L’ADIL, pour les questions juridiques et financières, et l’ALEC, pour les questions techniques liées à l’énergie, étant localisés dans le même bâtiment, peuvent prendre le relai immédiatement. D’autres organismes viendront prochainement tenir des permanences dans cet espace (ex : CAUE…).

Ce service est gratuit pour les habitants et les conseils prodigués sont neutres et objectifs.

 

Au-delà de l’intérêt évident pour faciliter la démarche des particuliers, la proximité entre les conseillers des différentes structures permet d’améliorer l’interconnaissance et ainsi la montée en compétence de tous.

Plus d’information :

Jeudi 21 juin, les partenaires de la Plateforme de la Rénovation de l’Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération « RENOVACTION » se réunissaient à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes d’Armor pour faire le bilan des actions conduites depuis le 1er janvier 2017. Face aux résultats prometteurs, près de 1800 projets de travaux de rénovation accompagnés, la cinquantaine de participants a été invité à réfléchir à de nouvelles actions. La feuille de route est dressée, toujours plus communiquer, accompagner les professionnels à prescrire des solutions de travaux efficaces, adaptées et pérennes. Le chantier est ambitieux, mais la volonté de mieux faire ensemble permettra surement d’aller plus loin.

Plus d’information :

Bonjour à Tous ! Je suis la trêve hivernale. Du 01 novembre 2017 au 31 mars 2018, je permets aux personnes en situation d’impayés d’énergie, d’eau et de loyer, d’avoir un peu de répit.

Aucune expulsion de logement ne peut être mise à exécution. Les fournisseurs ne peuvent pas vous couper la fourniture  d’énergie, même si vous n’êtes pas bénéficiaires des tarifs sociaux ou du chèque énergie (attention, une réduction de puissance est quand même possible pour l’électricité).

Je conseille aux personnes qui sont bénéficiaires du chèque énergie de penser à envoyer leurs attestations à tous leurs fournisseurs d’électricité afin d’éviter la réduction de puissance.

Attention ! Je ne dure que 5 mois et je ne peux empêcher les procédures (expulsion, recouvrement etc.) de suivre leur cours pour une prise d’effet dès le 1er Avril 2018.

Profitez pendant que je suis encore là d’engager les démarches nécessaires pour retrouver une situation équilibrée avant la fin de la trêve.

N’hésitez pas à contacter les services sociaux de votre département, de votre commune, où demandez une visite énergie ( dans le cadre du Service Local d’Intervention pour la Maitrise de l’Energie) auprès de l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc si vous habitez sur notre territoire (02 96 52 15 70).

Plus d’information :

Le 27 juin dernier se tenait le séminaire annuel des acteurs des SLIME, animé par le CLER. Une trentaine de personnes étaient présentes, représentant une quinzaine de programmes SLIME plus ou moins anciens ou en préparation, partout en France. Comme toujours, le CLER a animé cette journée avec fluidité en favorisant les échanges et retours d’expérience. L’ALEC était présente pour partager son expérience sur les SLIME portés par Saint-Brieuc Armor Agglomération et Lamballe Terre et Mer.

Au programme :

  • La présentation du nouvel outil permettant la réalisation des rapports des visites à domicile, et le suivi des ménages rencontrés. L’ALEC avait participé aux phases de test a donc pu faire un premier retour d’expérience. Cet outil sera opérationnel d’ici à la fin de l’année 2017.
  • Des ateliers participatifs permettaient de profiter des expériences de chacun et de comprendre les différences d’approches entre les territoires : mobilisation des acteurs du repérage, suivis et accompagnements proposés, liens à créer entre logement et santé…

La lutte contre la précarité énergétique étant une question complexe et faisant appel à de multiples compétences, cette journée illustrait parfaitement l’expression « ensemble, on va plus loin » !

 

Plus d’informations :

Créé en 2006, le médiateur national de l’énergie est une institution publique indépendante qui a pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges entre les consommateurs et les fournisseurs d’énergie et d’informer les consommateurs sur leurs droits.

A l’occasion de la publication de son rapport d’activité 2016, Jean Gaubert, le Médiateur national, souligne l’activité croissante de son institution et que, dans 80% des cas, les recommandations du médiateur ont été mises en œuvre par les opérateurs.

Le médiateur profite aussi de la publication de ce rapport pour insister sur deux sujets : la recrudescence de mauvaises pratiques de démarchage par certains fournisseurs et le risque de suppression des tarifs réglementés de vente d’électricité et de gaz naturel pour les particuliers.

Dans ce rapport, Jean Gaubert soutient le nouveau dispositif de chèque énergie (qui remplace les tarifs sociaux de l’énergie) testé depuis 2016 dans les Côtes d’Armor. En effet, cette nouvelle disposition ouvre une aide, réservée auparavant uniquement aux consommateurs d’électricité et de gaz naturel, aux consommateurs de tout type d’énergie (électricité, gaz naturel, fioul, GPL, réseau de chaleur, bois) augmentant ainsi le nombre de bénéficiaires de 38 %. La maison de la Consommation et de l’environnement nous informe que 25% des bénéficiaires du chèque énergie ne l’ont pas utilisé.  N’hésitez pas à contacter votre ALEC pour toute question sur ce nouveau dispositif.

 

Plus d’information :