confort

évolution prix du gazLe tarif règlementé du gaz naturel de réseau, défini par l’Etat et distribué par ENGIE (ex-GDF Suez), a augmenté au 1er septembre de 0,5% en moyenne. Ces hausses de prix sont régulières. Le site www.energie-info.fr[1] permet de faire des simulations pour se rendre compte de ce que cela représente sur les 5 dernières années. Ainsi, pour un logement où le gaz est utilisé pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire (tarif réglementé B1), avec une consommation annuelle stable d’environ 17 000 kWh, la facture a augmenté de 10% sur les 5 dernières années, soit 4 points de plus que l’inflation sur la même période !

Malgré un tassement conjoncturel des prix des énergies fossiles lié au contexte économique, il faut s’attendre à ce que ces augmentations concernent toutes les énergies (gaz, fioul, électricité…) et  se poursuivent dans les années à venir. La seule manière de contenir le budget que nous consacrons à l’énergie est de diminuer notre consommation. Plusieurs leviers peuvent être actionnés : adapter nos comportements (réduire la température de chauffage, prendre des douches plus courtes…), installer du petit matériel économe (calfeutrer les portes et fenêtres anciennes, mettre des mousseurs aux robinets et des douchettes économes…) ou faire des travaux d’isolation et remplacer les appareils de chauffage. Cette dernière solution est de loin la plus efficace.

Sur le territoire, en plus des dispositifs d’aides nationaux (crédit d’impôt transition énergétique, Eco-Prêt à taux zéro…), les collectivités portent et soutiennent également des accompagnements techniques et financiers à l’échelle locale. Ce sont :

  • les Programmes d’Intérêt Généraux (sous conditions de ressources) sur le territoire de Saint-Brieuc Agglomération, Quintin Communauté, Centre Armor Puissance 4, Pays de Moncontour, Lamballe Communauté et Côte de Penthièvre
  • Vir’volt-ma-maison (sans conditions de ressources) sur l’ensemble du Pays de Saint-Brieuc.

 

Votre Espace Info-Energie peut répondre à vos questions, vous aider à identifier les actions à mettre en œuvre et vous présenter les dispositifs d’aides financières existants. Ce service est gratuit et ouvert à tous et vous garantit une neutralité du conseil dispensé.

 

Plus d’information :

[1] site d’information du Médiateur de l’Energie, mis en place par l’Etat

SLIME2015L’ALE a participé, le 23 juin dernier à Paris, au séminaire annuel des Services Locaux d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie (SLIME) organisé par le Réseau pour la Transition Energétique (CLER).

A l’ordre du jour de la journée, une présentation du bilan des SLIME en 2014, un point sur les modes de valorisation des CEE par les collectivités qui portent un SLIME, ainsi que des ateliers d’échanges et des présentations de retours d’expériences.

1 656 ménages ont été accompagnés en 2014 dans le cadre d’un Service Local d’Intervention pour la Maîtrise de l’Energie. La moitié a été orientée sur des travaux de rénovation énergétique, et 19% qui ne pensaient pas pouvoir bénéficier des tarifs sociaux de l’énergie y ont droit aujourd’hui grâce au dispositif.

 

La journée de travail a surtout permis aux acteurs territoriaux qui travaillent sur la question de la précarité énergétique de se rencontrer et d’échanger, en présence de partenaires institutionnels comme l’ADEME et l’ANAH. Les retours d’expériences de certains participants encouragent à renforcer les relations avec les associations et la communication sur le SLIME, pour faciliter le repérage des ménages.

La démarche menée sur Lamballe Communauté, qui vise à constituer un réseau significatif de « sentinelles » pour amplifier les actions du SLIME sur son territoire, a ainsi été saluée. De même, la méthode d’orientation des ménages, par un comité de suivi qui réunit différents acteurs (CCAS, ADIL/PDALPD, Opérateur ANAH, Collectivité, etc.) donne une valeur supérieure à la qualité de l’orientation.

 

Des échanges très enrichissants et des participants impliqués pour partager leurs savoirs et leurs astuces ont ainsi ponctué cette journée. En souhaitant que de plus en plus de territoires se mettent en marche contre la précarité énergétique… Rendez-vous l’année prochaine !

Ce premier forum, organisé par la Mairie d’Hillion et dédié à la thématique de l’habitat, s’est déroulé à l’Espace Palante samedi 23 mai. Ce moment d’échange et de convivialité  a permis aux visiteurs de rencontrer les entreprises et artisans locaux et de bénéficier d’une information de l’Agence Locale de l’Energie sur toutes les questions liées à l’énergie.

21 particuliers sont venus prendre des informations et des conseils auprès de l’ALE.

En fin d’après-midi, après la conférence animée par Monsieur PELLAN, ancien directeur de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, le guichet unique Rénov’action de l’agglomération avec son programme Vir’volt-ma-maison ont fait l’objet d’une présentation par l’ALE.

Suite à la bonne fréquentation de cette première édition, la commune d’Hillion envisage de renouveler cette opération en 2016.

Guide usage tertiaire

Les bâtiments neufs, basse consommation ou RT 2012, ont été conçus et réalisés pour qu’ils soient confortables et que les consommations d’énergie soient faibles. Cependant, c’est l’usage quotidien et la vigilance des utilisateurs qui feront que ces bâtiments resteront performants, tout en apportant un confort supérieur à un bâtiment standard.

Dans cette perspective, l’association Effinergie a conçu un guide pour les accompagner et les conseiller. Il ne se veut pas un catalogue des « bons comportements » mais vise à aider les utilisateurs tout au long du temps passé dans ce bâtiment :

  • au moment de l’aménagement,
  • dans la vie au quotidien,
  • pour l’entretien et la maintenance nécessaire et utile,
  • jusqu’aux travaux ultérieurs qui pourraient être entrepris.

Le guide est commercialisé au tarif de 15 €, et sera bientôt disponible au centre de ressources de l’Agence Locale de l’Energie.