chauffage

Mardi 4 septembre, Marie-Claire Diouron, Présidente de l’Agglomération, Térèse Jousseaume, Vice-Présidente en charge de l’Habitat et du Logement, Jacques Uguen, Vice-Président de l’ADIL et Michel Hinault, Président de l’ALEC ont inauguré l’Espace Info Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Comment ça marche ?

Concrètement, dès qu’un habitant a une question en lien avec un logement, il n’a plus de recherches compliquées à faire pour savoir qui va être le meilleur interlocuteur, il n’a qu’à appeler ou se rendre à l’Espace Info Habitat. Il y sera reçu par un agent de la collectivité qui se chargera de l’orienter vers l’organisme compétent pour lui répondre.

L’ADIL, pour les questions juridiques et financières, et l’ALEC, pour les questions techniques liées à l’énergie, étant localisés dans le même bâtiment, peuvent prendre le relai immédiatement. D’autres organismes viendront prochainement tenir des permanences dans cet espace (ex : CAUE…).

Ce service est gratuit pour les habitants et les conseils prodigués sont neutres et objectifs.

 

Au-delà de l’intérêt évident pour faciliter la démarche des particuliers, la proximité entre les conseillers des différentes structures permet d’améliorer l’interconnaissance et ainsi la montée en compétence de tous.

Plus d’information :

Le bois déchiqueté qui alimente nos chaufferies collectives est-il réellement durable ? Comment éviter que le bocage ne soit pillé et que des groupes privés peu consciencieux, cherchant la rentabilité à court terme, ne remportent trop facilement les marchés de fourniture face aux initiatives de gestion durable de la ressource ?

En mai 2016, un collectif national de structures compétentes sur la filière bois-énergie agricole (dont des costarmoricains : la SCIC Bocagenèse, Lannion-Trégor Communauté et le Bassin Versant du Léguer) ont démarré un projet de certification du bois valorisant la gestion durable du bocage. Ce système de certification doit permettre de renforcer et de reconnaître une filière agricole de production de cette ressource gérée durablement chez les agriculteurs-producteurs, et notamment :

  • De valoriser le travail de gestion durable des producteurs de bois bocage,
  • D’apporter aux différents acteurs du marché de la sécurité, de la traçabilité et de la transparence dans la chaine de gestion et de production du bois de bocage,
  • De bénéficier de nouveaux débouchés pour mieux vendre le bois de bocage,
  • De répondre aux préoccupations des consommateurs et aux exigences des pouvoirs publics,
  • De faciliter l’accès aux appels d’offre des marchés publics.

La sortie de ce label national est prévue pour fin 2018.

Plus d’information :

Jeudi 21 juin, les partenaires de la Plateforme de la Rénovation de l’Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération « RENOVACTION » se réunissaient à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes d’Armor pour faire le bilan des actions conduites depuis le 1er janvier 2017. Face aux résultats prometteurs, près de 1800 projets de travaux de rénovation accompagnés, la cinquantaine de participants a été invité à réfléchir à de nouvelles actions. La feuille de route est dressée, toujours plus communiquer, accompagner les professionnels à prescrire des solutions de travaux efficaces, adaptées et pérennes. Le chantier est ambitieux, mais la volonté de mieux faire ensemble permettra surement d’aller plus loin.

Plus d’information :

démarchage abusifSurfant sur la vague de la rénovation énergétique, des entreprises sans scrupule usent de pratiques commerciales frauduleuses. Nous constatons un nombre croissant de signalements ces derniers jours : discours mensongers, pressions du vendeur à signer rapidement ou encore tarifs exorbitants.

Reconnaître un démarchage abusif

Le démarchage se déroule par téléphone ou à domicile, les commerciaux sont souvent pressants. Ils utilisent des argumentaires mensongers en annonçant des diagnostics énergétiques obligatoires en 2018 (seul le DPE est obligatoire en cas de vente ou de mise en location).

Certains « professionnels » se targuent d’être commandités par l’Etat, l’ADEME ou les collectivités, ou font référence à la Loi de Transition Energétique. Aucun de ces organismes ne mandatent d’entreprises pour démarcher les propriétaires.

En revanche, l’Agglomération de St Brieuc, dans le cadre de RENOVACTION, a mis en place un accompagnement pour les propriétaires souhaitant améliorer leur logement. Ces propriétaires peuvent bénéficier d’une évaluation énergétique gratuite ou remboursée à hauteur de 80% (en fonction des ressources) leur permettant d’avoir un état des lieux et des scénarios de travaux. Les professionnels réalisant ces évaluations ne peuvent pas orienter vers des entreprises ou des technologies particulières, ce qui garantit l’objectivité de l’analyse.

Vous pensez avoir été victime d’un abus ? Vous avez-des doutes ?

C’est trop tard, vous avez signé : n’oubliez pas que vous avez 14 jours pour vous rétracter.

Pour plus d’information, contactez-nous !

Les 10, 11 et 12 mars derniers, l’ALEC était présente au Salon de l’Habitat de Saint-Brieuc sur l’espace de Saint-Brieuc Armor Agglomération, aux côtés des autres partenaires de RENOVACTION (l’ADIL et le CDHAT).

Pendant ces trois jours, le public a pu échanger avec les conseillers sur leurs projets de rénovation, de construction ou tout simplement sur les petites choses à faire pour améliorer leur confort tout en diminuant leurs consommations d’énergie. Des maquettes grandeur nature (prêtées par Bâtipole) ont permis à chacun de visualiser des techniques d’isolation de toiture et de murs, des matériaux d’isolation étaient également présentés ainsi des affiches et supports montrant des travaux réalisés chez des particuliers sur notre territoire. Ce sont ainsi plus de 200 personnes ont pris des renseignements auprès de l’ALEC et qui pourront approfondir les échanges en prenant rendez-vous dans les nouveaux locaux de l’ALEC au Centre Inter-Administratif (5 rue du 71ème Régiment d’Infanterie à Saint-Brieuc).