chauffage

M. Gauthier de Coëtmieux a installé en novembre 2013 en poêle à bois. Pour ces travaux, Il a été accompagné techniquement par Maxime Daniau, le Conseiller Vir’volt-ma-maison et d’un prêt à taux zéro dans le cadre du programme Vir’volt-ma-maison. Un an après, il est revenu à l’ALE pour faire le point sur ses factures et vérifier la réalité des économies qui étaient attendues, bilan : il a divisé par 2 sa facture d’électricité.

« Nous avons construit notre maison en 2003, nous n’avions pas pu à l’époque choisir les prestations les plus performantes. Je connaissais déjà l’Agence Locale de l’Energie et quand le programme Vir’volt-ma-maison a débuté, j’ai pris rendez-vous pour étudier mon projet d’installation d’un appoint bois. Les conseils techniques pour le choix du matériel et estimer l’impact des travaux sur ma facture d’électricité ont été précieux. Aujourd’hui, on utilise le poêle à granulés pour chauffer l’ensemble de la maison. Il y a un peu de manutention et du stockage, mais on a divisé par deux notre facture d’électricité ! »

M. Gauthier, Coëtmieux

OPEN 2013
L’ Observatoire Permanent de l’amélioration ENergétique du logement (OPEN) publie les résultats de sa 7ème campagne portant sur l’année 2013. Le principal enseignement de cette campagne est que, malgré la crise, les propriétaires continuent d’engager des travaux d’amélioration de leur logement notamment sur l’aspect énergétique. Mais, dans ce contexte difficile, de plus en plus de rénovation sont réalisées par étape et s’étalent sur plusieurs années. Cette étude montre par ailleurs que les propriétaires travaillent prioritairement sur l’isolation de la toiture et des murs (le nombre de chantier a plus que doublé entre 2006 et 2013). En revanche, alors qu’en 2006, les propriétaires réalisaient des travaux pour faire des économies d’énergie, la priorité est aujourd’hui donnée aux réparations (couplées avec de l’amélioration thermique), mais il n’y a plus nécessairement de vision à long terme en matière d’économie d’énergie.
Télécharger le résultat de l’étude 2013.

maison-fuite-energieLa ville d’Yffiniac vous propose de bénéficier d’un bilan thermographique de votre maison par un conseiller de l’Agence Locale de l’Energie.
Pour cela il vous suffit de faire acte de candidature auprès de l’ALE avant le 10 février 2015

Trois candidatures seront retenues et lorsque les conditions météorologiques le permettront, le conseiller de l’Agence viendra prendre des clichés extérieurs de la maison.

L’appel à candidature est ouvert à toute personne physique majeure, propriétaire d’une maison individuelle construite après 1948 et datant de plus de 2 ans ; équipée d’un dispositif de chauffage et localisée à Yffiniac.

Pour récupérer ce bilan, un rendez-vous à l’Agence Locale de l’Energie vous sera proposé.
En échange de cette analyse personnalisée et afin d’inciter l’ensemble des habitants à la question de l’amélioration thermique des logements, vous acceptez que les clichés réalisés puissent servir d’exemple lors d’une conférence publique organisée par la mairie.

Pour candidater :

Agence Locale de l’Energie du Pays de Saint-Brieuc
14bis rue de Gouédic
22 000 SAINT BRIEUC
02 96 52 15 70 ou mail

d-C3-A9bat-hillionVous avez décidé d’engager des travaux d’économie d’énergie (isolation, chauffage…) ? Voici quelques éléments pour mettre toutes les chances de votre côté pour que ce soit un chantier réussi. Tout d’abord, il est important de vous renseigner sur l’entreprise en faisant marcher le bouche-à-oreille, en allant voir des chantiers… Vous pouvez vous appuyer sur les signes de qualité « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE). Ensuite, en faisant établir plusieurs devis, vous pourrez comparer les techniques, les discours et les prix. Quelques critères importants : vérifier la santé financière de l’entreprise, demander une attestation d’assurance pour les travaux concernés et privilégier les professionnels locaux (ce qui facilite le contact et la réactivité). Attention, un devis signé a valeur de contrat, il vous engage. En cours de chantier, un passage régulier est important pour faire le point avec le professionnel et s’adapter en cas d’imprévu. Enfin, il est conseillé de réceptionner le chantier en faisant une visite avec le professionnel pour établir un procès-verbal de réception sur lequel vous pouvez mentionner les réserves éventuelles. Ce document doit être signé par vous et l’entreprise.

Pour d’information, contactez votre Conseiller Info-Energie.


copyright : ADEME

Après la fin de l’hiver, vous pouvez penser à éteindre votre chaudière. C’est peut-être également le bon moment pour réaliser un entretien ! En le faisant dès maintenant (plutôt qu’à l’approche de l’hiver), vous trouverez plus facilement un professionnel qualifié. Savez-vous que cette opération est obligatoire chaque année depuis 2009 ?
Lors de cette visite, le professionnel a des obligations que l’on peut résumer ainsi :
. vérifier l’état de la chaudière et la nettoyer si nécessaire
. faire les réglages pour optimiser le rendement et éviter l’émission de monoxyde de carbone (CO) dangereux pour la santé
. évaluer les performances énergétiques (rendement, émissions de polluants…) et les comparer à celles des nouveaux équipements
. apporter des conseils sur le bon usage de l’équipement et les gestes économes.
Sous 15 jours après être intervenu, il doit vous faire parvenir une attestation d’entretien (à conserver pendant deux ans).
En réalisant cet entretien annuel, vous augmentez la durée de vie de votre équipement, vous évitez les pannes, vous consommez moins de combustible et polluez moins. En outre, vous garantissez un fonctionnement en toute sécurité notamment par rapport aux émanations de CO.
Pour aller plus loin, consultez le guide de l’ADEME sur l’entretien des chaudières.

Votre conseiller Info-Energie peut répondre à vos questions sur ce sujet.