changement climatique

Mardi 4 septembre, Marie-Claire Diouron, Présidente de l’Agglomération, Térèse Jousseaume, Vice-Présidente en charge de l’Habitat et du Logement, Jacques Uguen, Vice-Président de l’ADIL et Michel Hinault, Président de l’ALEC ont inauguré l’Espace Info Habitat de Saint-Brieuc Armor Agglomération.

Comment ça marche ?

Concrètement, dès qu’un habitant a une question en lien avec un logement, il n’a plus de recherches compliquées à faire pour savoir qui va être le meilleur interlocuteur, il n’a qu’à appeler ou se rendre à l’Espace Info Habitat. Il y sera reçu par un agent de la collectivité qui se chargera de l’orienter vers l’organisme compétent pour lui répondre.

L’ADIL, pour les questions juridiques et financières, et l’ALEC, pour les questions techniques liées à l’énergie, étant localisés dans le même bâtiment, peuvent prendre le relai immédiatement. D’autres organismes viendront prochainement tenir des permanences dans cet espace (ex : CAUE…).

Ce service est gratuit pour les habitants et les conseils prodigués sont neutres et objectifs.

 

Au-delà de l’intérêt évident pour faciliter la démarche des particuliers, la proximité entre les conseillers des différentes structures permet d’améliorer l’interconnaissance et ainsi la montée en compétence de tous.

Plus d’information :

Lamballe Terre et Mer s’engage en tant que Territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) et vous aide à relever le défi !

Les Conversations Carbone c’est :

  • un groupe d’habitants intéressés et prêts à changer quelques habitudes (10 personnes),
  • des échanges, des animations, des jeux pour que chacun trouve les solutions qui lui conviennent, avec le soutien du groupe, pour devenir plus sobre en carbone,
  • 6 ateliers thématiques et conviviaux.

Plusieurs sessions de Conversations sont prévues sur 2018 et 2019. La 1ère démarre le 20 septembre et se déroulera sur Lamballe.

Au programme des ateliers (19h-21h) :

  • Atelier 1, 20 sept. : L’avenir à faible carbone
  • Atelier 2, 4 oct.  : L’énergie à la maison
  • Atelier 3, 18 oct. : La mobilité
  • Atelier 4, 8 nov. : L’alimentation et la consommation d’eau
  • Atelier 5, 29 nov. : La consommation et les déchets
  • Atelier 6, 10 janv. : Définition d’un plan individuel de réduction de ses émissions sur plusieurs années

Le programme est gratuit pour les participants, le seul engagement est la participation aux 6 ateliers !

 

Pour plus d’information et pour vous inscrire, contactez Alice ou Verlaine au 02 96 52 15 70 (contact@alec-saint-brieuc.org).

 

Pour aller plus loin :

Les collectivités ont une place essentielle dans la lutte contre le changement climatique. Elles peuvent bien sûr agir sur leur patrimoine, mais elles peuvent également jouer un rôle majeur, par leur exemplarité, dans la prise de conscience collective et dans l’accompagnement au changement.

Afin de valoriser l’engagement pour la réduction des consommations d’énergie et la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) des communes du Pays de Saint-Brieuc, l’ALEC organisait cette année, avec ses partenaires, un « challenge des communes économes en énergie ».

Trois catégories ont été récompensées :

  • 1ère catégorie : commune atteignant le plus faible taux d’émissions de GES ramené à sa population (en kg de CO2/habitant)
  • 2ème catégorie : commune ayant obtenu la plus forte réduction de ses consommations d’énergie 2016 par rapport à la moyenne des trois années précédentes (en % de réduction 2016 vs moyenne 2013 à 2015)
  • 3ème catégorie : commune ayant réalisé une action jugée exemplaire et reproductible (actions de sensibilisation, partenariats ou projets innovants, sur le patrimoine des collectivités ou en direction des administrés).

Organisation du Challenge :

Les prix des deux premières catégories ont été attribués en fonction des données de suivi énergétique, collectées dans le cadre de la mission CEP. Concernant la 3e catégorie, un appel à candidatures a été lancé auprès des communes adhérentes, et un jury constitué des partenaires de la mission de Conseil en Energie Partagé s’est réuni le mercredi 11 avril.

Le jury a ainsi pris connaissance des données de consommation et d’émissions de GES recueillies par les conseillers CEP, et a pu attribuer les prix pour les catégories 1 et 2. Il a ensuite pris connaissance des dossiers de candidatures proposées directement par les communes dans le cadre de l’Appel à Candidatures, pour attribuer le prix de la catégorie 3.

Composition du Jury :

  • Le Président de l’ALEC, Président du Jury
  • Un élu de Saint-Brieuc Armor Agglomération
  • Un élu de Lamballe Terre & Mer
  • Un représentant de l’ADEME

Qui sont les lauréats ?

Catégorie 1 « Faibles émissions de gaz à effet de Serre » (facteur d’émissions en kg de CO2/hab.)

Il s’agit de la commune de Coëtmieux (commune de Lamballe Terre & Mer / 1 780 hab.), avec 16 kg eq CO2/habitant. Les élus de cette commune ont fait des choix forts lors de programmes de travaux successifs sur le groupe scolaire (1er contributeur aux émissions de gaz à effet de serre avec son chauffage au fioul) : en plus des travaux d’amélioration de l’isolation, ils se sont orientés vers l’énergie bois plaquette pour le chauffage des locaux. La commune mène également des actions de sensibilisation en direction des usagers des bâtiments communaux avec l’affichage « Display » qui permet de les informer sur les performances énergétiques des bâtiments communaux. Par ailleurs, elle a également choisi de souscrire une offre d’électricité d’origine renouvelable pour ses bâtiments et l’éclairage public.

Catégorie 2 « économie d’énergie » (% de réduction des consommations)

La commune lauréate est Trégueux (commune de Saint-Brieuc Armor Agglomération / 8 300 hab.), qui a réduit de 20,5 % ses consommations en 2015. Elle mène, depuis plusieurs années, une politique très active sur la question des économies d’énergie. La création d’une « cellule énergie », composée d’élus du conseil municipal, chargée d’assurer un suivi des consommations et d’envisager les moyens visant à réduire les charges énergétiques de la commune, contribue grandement aux résultats obtenus. Cette démarche des élus s’appuie notamment sur un programme de travaux ambitieux élaboré dans le cadre du partenariat entre la Ville, les services techniques et l’ALEC.

La rénovation du restaurant scolaire, de l’école Jean JAURES, la construction de l’école du Créac’h ou encore les travaux actuellement en cours à la Mairie montre la richesse du partenariat Ville/ ALEC et la forte volonté des élus sur cette thématique des économies d’énergie.

Catégorie 3  » réalisation d’une action exemplaire »

Parmi les dossiers de candidatures déposés par les communes adhérentes à l’ALEC, c’est la commune de La Meaugon (commune de Saint-Brieuc Armor Agglomération / 1 400 hab.) que le jury a choisi, après délibération, de désigner lauréate. Le dossier portait sur la mise en place d’une chaudière bois sur réseau de chaleur pour alimenter l’ensemble des bâtiments communaux du Bourg (école, centre de loisirs, cantine, salle polyvalente des Roches plates et Mairie). Ce réseau de chaleur, d’environ 160 mètres linéaires, est alimenté par de la plaquette de bois majoritairement d’origine locale et bocagère. Il s’inscrit pleinement dans le cadre de la loi de transition énergétique qui favorise la réalisation de ce type d’équipement en filière courte et renouvelable.

Plus d’information :

Depuis 25 ans, l’association Hespul œuvre pour le développement des énergies renouvelables, notamment du photovoltaïque raccordé au réseau électrique. À l’heure des choix énergétiques, l’association lance une campagne de financement participatif pour maintenir et améliorer son Centre de Ressources sur le Photovoltaïque (CRPV), devenue LA référence en matière d’information fiable, indépendante et de qualité sur la filière. La campagne hébergée sur la plateforme Zeste de la Nef durera jusqu’au 14 avril 2018.

Malgré toutes ses qualités, le photovoltaïque reste encore mal connu et parfois non perçu comme une réelle alternative aux énergies fossiles et fissiles. De fausses idées reçues, des démarchages abusifs et agressifs de la part d’entreprises commerciales, des informations peu étayées et souvent contradictoires se conjuguent pour brouiller le message et empêchent aussi bien les citoyens que les décideurs politiques ou agents économiques d’y voir clair. Depuis plus de dix ans, l’association a mis ses compétences, son expérience et une partie importante de ses ressources propres à la disposition de tous pour faire avancer la cause de cette énergie renouvelable. En 2007, naît ainsi le Centre de Ressources national sur le Photovoltaïque (CRPV) avec le soutien de l’ADEME.

Outil phare du Centre de Ressources, le site www.photovoltaique.info est cité et partagé par de multiples acteurs. Avec près de 35 000 visites par mois, il relaie une actualité en quasi temps réel.

L’association a besoin de soutien pour financer ce travail. Une campagne de crowdfunding a été lancée sur la plateforme Zeste de la Nef (banque éthique) jusqu’au 14 avril. Objectif du premier palier : 20 000€ !

Que vous soyez un particulier, une entreprise, un producteur ou futur producteur d’électricité photovoltaïque, si vous croyez en l’avenir du photovoltaïque et que vous pensez que l’intérêt général en matière de protection de l’environnement doit primer, alors vous pouvez contribuer à la campagne.

 

CONTACT

Habiba Belkadi-Seys, Chargée de communication, 04 81 09 01 30

habiba.belkadi-seys@hespul.org

Comme évoqué lors d’une actualité précédente, le dernier comité de pilotage CEP a été l’occasion de lancer le Challenge des communes. Ce Challenge est une action innovante qui a pour objectif de valoriser les communes engagées dans une démarche de transition énergétique concrète et qui se matérialise soit dans la réduction des chiffres de consommations ou d’émission de Gaz à Effet de Serre (GES) soit dans la mise en œuvre d’action innovantes ou exemplaires.

Il est organisé autour de trois catégories :

  • 1ère catégorie : commune atteignant le plus faible taux d’émissions de GES ramené à sa population (en kg de CO2/hab. INSEE)
  • 2ème catégorie : commune ayant obtenu la plus forte réduction de ses consommations d’énergie 2016 par rapport à la moyenne des trois années précédentes (en % de réduction 2016 vs moyenne 2013 à 2015).
  • 3ème catégorie : commune ayant réalisé une action jugée exemplaire et reproductible (actions de sensibilisation, partenariats ou projets innovants, sur le patrimoine des collectivités ou en direction des administrés).

Les deux premières catégories s’appuient sur les données collectées dans le cadre de la mission de Conseil en Energie Partagé sur le patrimoine communal. Pour la 3e catégorie, l’Agence lance Appel à candidatures  et encourage toutes les communes qui souhaitent mettre en avant leurs actions en matière d’économie d’énergie, de recours aux énergies renouvelables, d’amélioration de la qualité de l’air intérieur, sur la patrimoine communal ou en direction des citoyens à déposer un Dossier de candidatures.

Ces dossiers seront analysés et Réglementés  par un Jury constitué spécifiquement pour ce Challenge. La remise des trophées et des récompenses sera organisée dans le cadre de la journée des adhérents à Quessoy le 25 avril prochain. Attention, les dossiers de candidature sont à retourner au plus tard le 23 Mars à l’adresse :

Agence Locale de l’Energie et du Climat du Pays de Saint-Brieuc
Centre inter-administratif
5 rue du 71eme Régiment d’Infanterie
22000 Saint-Brieuc

Ou

cep@alec-saint-brieuc.org