visite de site

Mercredi 31 octobre, une douzaine de particuliers se sont retrouvés dans un quartier pavillonnaire de Saint-Brieuc pour participer au 1er atelier du parcours de la rénovation organisé par l’ALEC. Organisés en petit groupe de 2 ou 3 personnes, les participants ont menés l’enquête pour découvrir les besoins de rénovation d’une maison du début des années 70. Avec l’appui du conseiller Info-Energie, ils ont compris comment lire entre les lignes des diagnostics (DPE, Amiante, Electricité, Etat parasitaire…).

2 semaines plus tard, se tenait un deuxième atelier. Le petit groupe (complété par d’autres particuliers) s’est retrouvé à l’Espace Info-Habitat avec un objectif : comprendre comment s’y pour faire des travaux (réglementation, devis …), connaître les démarches administratives et profiter des aides financières (subventions, crédits d’impôt, prêt à taux zéro, primes énergie…).

Un dernier atelier est prévu le mercredi 18 novembre à 18h sur le thème des solutions techniques pour une rénovation performante (quelles techniques d’isolation ?, quels isolants choisir ?…).

Il reste encore quelques places, si vous souhaitez rejoindre ce groupe et bénéficier d’informations et de conseils.  Renseignez-vous au  02 96 52 15 70 ou par mail contact@alec-saint-brieuc.org

Cette animation vous est proposée dans le cadre de RENOVACTION, le dispositif d’accompagnement à la rénovation de Saint Brieuc Armor Agglomération.

Le 20 oct à 10h, une vingtaine de particuliers se sont arrêtés au Légué pour voir l’évolution du chantier de rénovation suivi par l’ALEC depuis le printemps dernier.

Les choses avancent pour les propriétaires, les travaux de couverture sont exécutés, une partie des menuiseries posées,  l’isolation en cours… Les participants ont pu échanger avec la propriétaire sur son projet, le Conseiller info-énergie de l’ALEC et deux des professionnels intervenants sur le chantier. Rendez-vous est déjà pris début 2019 pour voir la fin du chantier.

Plus d’information :

Une trentaine de personnes étaient présentes lors de la rencontre chantier de l’EHPAD de Plédran, organisée par ABIBOIS en partenariat avec l’ALEC et la commune de Plédran. Bailleurs, élus et techniciens des collectivités,  maîtres d’œuvre, mais également syndicats et entreprises privées se sont rendus sur place pour cet évènement. L’objectif était de présenter la rénovation thermique de l’EHPAD, qui intègre notamment une isolation thermique par l’extérieur par le biais de panneaux bois pré-assemblés en atelier.

La partie en salle a été l’occasion pour l’ALEC, le cabinet d’architecture LAAB et le bureau d’études QSB de présenter le projet dans sa globalité. Parmi les défis à relever, les participants ont pu noter tout particulièrement les interventions en site occupé, la contrainte de délai liée au financement CEE TEPCV* et la requalification architecturale du bâtiment d’origine. Le partenariat entre l’ALEC et la commune, au travers de la mission de Conseil en Energie Partagé, a été un élément clé pour concrétiser ce projet.  En effet, le suivi des consommations, le repérage des financements spécifiques ou l’accompagnement lors des phases de consultation et de conception ont été autant d’étapes qui ont permis le succès de cette opération d’envergure.

Les spécificités de l’ITE sur ossature bois ont été détaillées par les différents intervenants, en mettant en avant les atouts en termes de réduction des nuisances sonores et de rapidité de mise en œuvre. Sur ce dernier point, la réalisation préalable d’un relevé laser 3D a permis un gain de temps et en précision sur l’ensemble des étapes de conception et de préparation du chantier.

Par la suite, l’entreprise IC Bois, titulaire du lot « isolation par façades préfabriquées bois » et ABIBOIS ont détaillé, sur chantier, les étapes de la mise en œuvre de cette technique. Les opérations de levage en cours ont démontré le gain de temps de pose (900 m2 de façades posées en 6 semaines, avec 3 techniciens et une grue). Par ailleurs, le retour de la directrice de l’établissement a permis d’apprécier le niveau de nuisance sonore limité, notamment grâce au faible nombre de percements requis pour fixer les lindiers dans les murs bétons.

Quelques chiffres pour présenter le projet :

  • Superficie : 3 500 m2 de surface plancher répartie sur 3 étages
  • ITE sur ossature bois : 900 m2
  • ITE sous enduit : 760 m2
  • Isolation des toitures terrasses : 1 660 m2
  • Isolation périphérique des parois enterrées : 90 m2
  • Remplacement des menuiseries par du triple vitrage : 720 m2
  • Gain de consommation de chauffage : – 67 %, soit plus de 210 MWh de gaz naturel et 49 TeqCO2

 

*CEE TEPCV = Certificats d’Economies d’Energie pour les Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte

Plus d’informations :

Samedi 7 juillet, dans le cadre de l’Espace Info-Énergie, l’ALEC avait invité habitants et élus à Trémuson pour découvrir une centrale photovoltaïque installée depuis 7 ans sur la toiture d’une maison individuelle avec une vente totale de la production électrique.

Cette visite a suscité l’intérêt d’une douzaine de participants, dont des élus du territoire et des particuliers, souhaitant des informations avant de se lancer dans un projet similaire.

En discutant avec le conseiller de l’ALEC, le propriétaire du logement et le professionnel en charge de la maintenance de l’installation photovoltaïque, les participants ont pu en apprendre plus sur la production d’électricité solaire : les coûts, la maintenance nécessaire, les différentes installations possibles et les conditions de rentabilité.

Ils ont également été informés sur les questions à se poser avant de se lancer dans un tel projet : quels professionnels choisir ? Quelles études préalables sont nécessaires ? Quels sont les risques et les arnaques récurrentes dans le cadre du démarchage ?

Les visiteurs sont repartis avec de nombreuses informations ainsi qu’une fiche visite détaillant l’installation présentée et également une comparaison avec à un système actuel.

Si vous aussi vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur votre toiture, n’hésitez pas à consulter cette fiche visite et à contacter un conseiller info-énergie de l’ALEC pour être conseillé et accompagné sur votre projet.

Plus d’information :

Le 7 juin dernier, l’ALEC co-organisait avec la CCI 22 une session d’information sur la technologie solaire thermique. Cette session a réuni des collectivités, bailleurs sociaux, entreprises et professionnels du tourisme, pour les informer sur les avantages du solaire thermique en Bretagne et sur les points de vigilance à respecter dans les projets.

En moyenne, une installation solaire thermique couvre 40% des besoins d’eau chaude sanitaire d’un bâtiment et cela même sous notre soleil Breton. Selon un principe très « low-tech », ces installations permettent de capter le rayonnement solaire pour produire notamment de l’eau chaude sanitaire. Depuis l’émergence de cette filière dans les années 1980, la technologie s’est largement affinée.

Cependant, pour que les projets soient performants, la conception ne doit pas être négligée, faute de quoi les systèmes dysfonctionnent. A cela s’ajoutent les idées reçues dont peut être victime la filière (risque de surchauffe des installations, peu d’intérêt dans nos régions faiblement ensoleillées…).

Dans ce contexte, l’ADEME Bretagne a initié depuis 2017 un important travail pour promouvoir cette filière et susciter un recours plus systématique à cette technologie, pertinente dans bien des cas sur notre territoire. L’objectif est également de mieux faire connaître les bonnes pratiques à mettre en œuvre : Moran GUILLERMIC, du bureau d’études Solaire Concept, a ainsi été missionné par l’ADEME pour auditer les installations en fonctionnement en Bretagne, et produire un retour d’expérience. Lors de cette rencontre technique, il a pu présenter un certain nombre de points de vigilance.

L’ADEME a rappelé combien il était important d’accompagner les nouveaux projets, pour analyser rigoureusement les besoins et le juste dimensionnement des installations.

Cette rencontre a enfin permis de faire connaître les accompagnements financiers possibles, et de profiter du retour d’expérience de la criée d’Erquy qui exploite depuis 2015 une installation solaire thermique pour les besoins liés à son activité.

A l’issue de cette rencontre, plusieurs entreprises ont manifesté leur intérêt pour entreprendre une étude de faisabilité solaire thermique sur leur bâtiment.

Contacts :

Documents à télécharger :