Conseil en Energie Partagé

Depuis le début de l’année, quelques communes du Pays de Saint-Brieuc ont entamé des démarches d’audits sur un bâtiment de leur patrimoine. En effet, le SDE22 (Syndicat Départemental d’Énergie des Côtes d’Armor), lauréat du programme national ACTEE porté par la FNCCR*, permet aux communes** du département de bénéficier d’un financement d’audits énergétiques sur leurs bâtiments (jusqu’à 80% du montant, plafonné et dans la limite des fonds disponibles), en lien avec les Conseillers en Énergie Partagés de l’ALEC.

Un audit et une vision globale du bâtiment

Visite du bureau d’étude en vue de l’audit énergétique, Février 2021, commune de Lanfains.

Cet audit permet, dans un premier temps, de faire un état des lieux des performances actuelles du bâtiment.
Puis, à partir de cette analyse, le bureau d’étude dresse deux propositions de programme de travaux, visant des réductions d’économies d’énergie de 40% et 75% par rapport à l’état initial.
À titre d’exemple, la commune de Lanfains souhaitait connaitre les travaux de rénovation complémentaires à un changement de la chaudière, pour le bâtiment abritant la mairie, la cantine et la salle des fêtes. Ainsi, l’audit permettra d’apporter une vision globale du bâtiment, des propositions ambitieuses d’économies d’énergie, tout en étudiant les possibilités de productions d’énergies renouvelables.

Un partenariat efficace

Ce dispositif, très intéressant, est une nouvelle marque de l’efficacité du travail partenarial entre le SDE22 et les structures porteuses de la mission CEP aux bénéfices des communes. En effet, c’est toute la chaine, qui va de l’identification des bâtiments jusqu’au financement des opérations, qui est maintenant couverte.

La rénovation énergétique performante
à la portée des collectivités

Ce sont toutes les étapes d’une rénovation énergétique performante qui sont désormais à la portée des élus du territoire, depuis la promotion du dispositif et le ciblage des bâtiments pertinents (réalisés dans le cadre de la mission CEP), à la prise en charge (importante) et le recrutement du bureau d’étude par le SDE22.
Cet accompagnement est prolongé par un suivi technique des conseillers qui permet à la commune de concrétiser le programme de travaux retenus, voire de le faire financer en postulant aux aides financières dans le cadre du dispositif d’aides ORECA du SDE22 (reconduit en 2021).

Si vous souhaitez vous lancer dans une démarche de ce type sur un bâtiment de votre patrimoine communal, n’hésitez pas à contacter votre conseiller CEP pour étudier votre projet.

(*) : La FNCCR, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies, est une association de collectivités territoriales spécialisées dans les services publics locaux en réseau.
(**) : pour les communes reversant 100% de la TCCFE (taxe communale sur la consommation finale d’électricité).

En savoir plus

Réflexion sur la mission CEP, dédiée aux communes

Mardi 9 mars à Hillion, se réunissait pour la seconde fois un groupe de travail animé par l’ALEC au sujet du fonctionnement du service de Conseil en Énergie partagé (CEP).

Lors d’un 1er rendez-vous à Andel fin janvier, les échanges avaient porté sur le fonctionnement du service, le périmètre de la mission et les évolutions attendues par les communes adhérentes et les partenaires. Cette 2ème session avait pour but d’établir une feuille de route pour assurer le financement de cette action à moyen terme.

Face aux ambitions des nouvelles équipes municipales, fortement mobilisées sur la thématique de la transition énergétique et désireuses de remplir leurs objectifs en termes de réduction des consommations d’énergie et d’émissions de gaz à effet de serre, les conseillers dédiés aux collectivités travaillent en flux tendu et peuvent difficilement répondre efficacement à toutes les sollicitations des communes.

Dans ce contexte et afin de maintenir une qualité de service à ses adhérents, le renforcement de l’équipe et une réflexion globale sur le financement du service sont une réelle nécessité. Le groupe de travail, constitué d’élus et techniciens des communes volontaires et des partenaires financeurs, a répondu à l’invitation de l’ALEC pour réfléchir au contenu de la mission et proposer des pistes de financement du service CEP et ainsi d’assurer sa pérennité.

La rencontre a permis d’émettre des pistes et de faire des propositions qui seront validées en comité de pilotage mi-avril puis en Assemblée Générale le 20 mai prochain.

Passé des chocolatines au kouig amann, James CLEAVER est arrivé à l’ALEC en décembre dernier au poste d’assistant au pôle Collectivités et Patrimoines.

Après avoir conseillé les particuliers à Bordeaux et réalisé des visites SLIME, sa mission au sein de l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc est de soutenir les Conseillers en Énergie Partagés pour la saisie des données de consommations, la réalisation des bilans des communes et le montage des dossiers d’aides financières.
Les espaces clients des fournisseurs d’énergie n’ont désormais plus de secrets pour lui !

Les écogestes en collectivité

Après une petite pause, nous sommes de retour pour un nouveau tutoriel sur les écogestes en collectivité.
En effet, on peut souvent avoir tendance à être moins attentif aux bonnes pratiques sur notre lieu de travail par rapport à notre domicile ! Dans ce tuto, Kévin nous explique pourquoi ces gestes sont aussi très importants en collectivité.

Le jeu

Téléchargez ici le jeu des 7 différences.

Quelques liens utiles


Dans le cadre d’une réflexion sur la mise en place de panneaux photovoltaïques sur son patrimoine, la Ville de Plérin s’est rendue dans la commune de Langouët en Ille-et-Vilaine. Cette petite commune de 600 habitants est connue pour son côté précurseur et son dynamisme dans le domaine du photovoltaïque.

Photos ©
smile-smartgrids.fr / bruded.fr

En effet, la première installation de 30 m² en bacs lestés sur une toiture terrasse, qui intéressait particulièrement la Ville de Plérin, a été mise en œuvre en 2004. Ce type d’installation, encore relativement confidentielle, que souhaitait voir la Ville de Plérin, a été identifiée par l’ALEC grâce à son homologue Rennaise. Ce système permet de ne pas avoir à perforer l’étanchéité de la toiture terrasse existante pour fixer les panneaux. Une technique particulièrement propice pour le projet de production photovoltaïque en autoconsommation que porte la Ville de Plérin sur sa cuisine centrale puisque la toiture vient d’être rénovée.

Un retour d’expérience intéressant

Celui-ci montre que la production est conforme à ce qui était attendu, mais également que les performances de l’installation se maintiennent dans le temps (16 ans !) avec des opérations de maintenance relativement réduites. Cette installation ayant fait ses preuves, cela a incité la commune à poursuivre sa stratégie de déploiement des centrales photovoltaïques.
Ce sont ensuite trois autres installations photovoltaïques qui ont été réalisées sur la mairie (21m²), le pôle enfance (35 m²) ainsi que sur le centre technique municipal (180 m²) !

Un tracker solaire de 75m²

Cette visite a également été l’occasion de voir la dernière réalisation de la commune qui, soutenue en cela par la SEM energ’iV du SDE 35, a mis en place un tracker solaire de 75m². Ces panneaux, installés sur un mat motorisé, suivent la course du soleil. Ce dispositif a été retenu car l’ensemble des toitures du patrimoine communal avait été équipées. Spécificité de l’installation, la production est autoconsommée en direct par un groupe de clients locaux (8 particuliers et 1 agriculteur) qui sont réunis au sein d’une boucle d’autoconsommation collective.

Cette visite organisée par les services de la Ville en lien avec Mickael LAURENT de BRUDED a été très enrichissante grâce aux apports techniques de Pierre MOAL technicien à Energ’iV. Elle a permis à la Ville de Plérin de mieux identifier les ingrédients nécessaires à la mise en place d’une stratégie de développement des moyens de productions d’origine renouvelable sur un patrimoine.
Les points essentiels ayant été soulignés par Jean-Luc DUBOIS Maire de Langouët : « la constance dans l’effort et un bon accompagnement technique ».

Pour aller + loin :