Actualités

discours de remise des diplômes aux élèves des écoles Hoche et Les Merles par : (de gauche à droite) Mme Rault 5ème adjointe, M. Gueniffey 9ème adjoint, M. Izri service environnement santé et développement durable et M. Crochet conseiller municipal et vice-président de l’ALE.

© ALE du Pays de Saint-Brieuc

Pour la semaine du Développement Durable, la municipalité de Saint-Brieuc récompensait les élèves des écoles Hoche et Les Merles pour leur travail sur les économies d’énergie.

L’Agence Locale de l’Energie du Pays de Saint-Brieuc et la mairie de Saint-Brieuc ont travaillé en partenariat pour proposer aux élèves briochins un projet d’année sur les économies d’énergie. Cela a débouché sur une action collective avec les services de la mairie, les enseignants et l’ALE, en plusieurs étapes. Les quatre classes participantes ont bénéficié d’une intervention de l’animatrice de la ville, élaborée avec les techniciennes de l’ALE, qui présentait le contexte énergétique et les petits gestes économes en énergie. Cette première action s’est prolongée par les enseignants, en classe, par différents travaux comme la création d’affiches avec slogan : « Elève malin, ordi éteint ! », « Si t’es pas idiot, ne laisse pas couler l’eau ! », « l’électricité, il ne faut pas la gaspiller ! »… En parallèle, la technicienne de l’ALE, conseillère en énergie auprès de la ville de Saint-Brieuc, a réalisé un audit énergétique de chacune des écoles et les a présentés aux élèves.

© ALE du Pays de Saint-Brieuc

Le vendredi 6 avril, un remise de diplômes a eu lieu à l’Hôtel de Ville de Saint-Brieuc en présence de M. Philippe Gueniffey, adjoint à l’environnement, santé, développement durable et administration générale, Mme Odile Rault, adjointe à l’éducation et à l’enseignement supérieur, M. Alain Crochet, conseiller municipal et Vice-Président de l’ALE du Pays de Saint-Brieuc et Chérif Izri, Directeur du pôle Environnement santé et développement durable.
Cette opération, lancée pour l’année scolaire 2011-2012, était une première. Le test a été concluant et les équipes de la ville de Saint-Brieuc et de l’ALE vont se revoir prochainement pour faire un bilan et envisager la nouvelle édition de cette action pour d’autres écoles de la commune.
Affaire à suivre…

Le saviez vous ? A chaque fois que vous faîtes une recherche sur internet, que vous envoyez un mail, cela consomme de l’énergie. Pas seulement l’électricité qui alimente votre ordinateur et votre box, mais également toute l’énergie qu’il faut pour faire fonctionner les Data Center, les moteurs de recherche…
L’Ademe vient d’éditer un guide des impacts de l’utilisation des courriels et du web. Pour vous accompagner dans votre démarche de diminution de ces impacts, vous pouvez le télécharger en suivant ce lien : http://ecocitoyens.ademe.fr/sites/default/files/guide_ademe_internet_courriel_reduire_les_impacts.pdf

Et pour tout complément d’information, votre Conseiller Info-Energie est là pour répondre à vos questions !

Le période de froid entraine une consommation accrue du chauffage électrique. La Bretagne, ne produisant que 9,5% de l’électricité qu’elle consomme, doit importer massivement des régions voisines.
RTE, le Réseau de Transport d’Electricité, lance une alerte pour inciter tout un chacun à diminuer ses consommations électriques le matin et entre 18h et 20h.
Plus d’information sur www.ecowatt-bretagne.fr

La nouvelle loi modifie les aides financières accordées aux particuliers en cas d’amélioration énergétique de leur logement. Voici quelques un de ces changements :
  – les taux de crédits d’impôt sont diminués ;
  – ces taux de crédits d’impôt peuvent être majorés de 10 points si plusieurs opérations éligibles aux crédits d’impôt sont réalisées ;
  – l’Eco-Prêt à taux zéro et le crédit d’impôt sont de nouveau cumulables si les revenus du foyer sont inférieurs à 30 000 € annuels ;
  – les performances techniques demandées sont modifiées ;
  – la TVA passe de 5,5% à 7%.

Pour plus d’informations, consultez le site internet de l’Ademe.

Hier, RTE a lancé sa 4ème campagne EcoWatt, l’occasion de rappeler ce qu’est ce dispositif.
Seulement 9,5% de l’électricité consommée par les bretons est produite en Bretagne. Le reste doit être acheminé depuis les centrales de Chinon, Flamanville et Cordemais et c’est ce transport qui est difficile. De ce fait, il existe un risque de coupure généralisée sur notre région.  Pour l’éviter, il faut modérer notre demande d’électricité durant les pointes de consommation.

Quand se déroulent les pointes de consommation électrique?

Avant tout elles se déroulent en hiver. En effet, les jours sont plus courts et les températures plus basses, donc la demande en énergie est plus élevée afin de se chauffer et de s’éclairer.
Comme en témoigne la courbe des consommations d’électricité sur la France du 21 Janvier 2010 ci-dessous (que vous pouvez suivre en temps réel sur http://www.rte-france.com/fr), ces pointes de consommation  reflètent nos modes de vie et ont lieu de 7h-12h et de 18h-20h (avec un maximum à 19h, heure à laquelle les actifs rentrent chez eux).


Afin de savoir quels jours sont critiques, RTE a créé ÉcoWatt : un système d’alerte par SMS, mail et appli mobile et un programme de sensibilisation de la population bretonne aux problématiques d’alimentation électrique du territoire. 

Les Alertes de hiver dernier

Lors de la dernière saison EcoWatt, le pic historique breton de 17 150 MW de janvier 2009 n’a pas été dépassé et 7 alertes ont été déclarées, dont 5 jours consécutifs fin novembre-Début Décembre avec 2 alertes Rouges.

Vos communes et l’ALE s’engagent pour EcoWatt et Vous ?
Les communes d’Hillion, de Lamballe et de Plourhan ainsi que l’ALE du Pays de Saint-Brieuc ont signé la charte EcoWatt, les engageant à réduire leurs consommations lors des pics.
Pour vous aussi recevoir ces alertes et devenir ÉcoW’acteur, inscrivez-vous sur www.ecowatt-bretagne.fr/.


En savoir plus…