Actualités

L’État a officialisé un report de certaines échéances liées au dispositif éco-énergie tertiaire.
En effet, au vu du contexte sanitaire, cela permet aux assujettis de s’organiser et à l’ADEME d’améliorer la plateforme OPERAT.

Au niveau réglementaire : l’obligation de transmission de données est reportée au 31/09/2022. Comme l’échéance du 31/09/2021 était inscrite dans le décret tertiaire, le ministère devra publier prochainement un arrêté modificatif.

Au niveau opérationnel : l’ADEME a annoncé quelques dates pour le déploiement progressif de la plateforme OPERAT. Notamment à partir du 31/12/2021 dorénavant, la possibilité de déclarer le patrimoine et les consommations annuelles. D’ici là, il est déjà possible de créer le compte de l’assujetti.

Autres informations : la matrice qui permettra d’enregistrer des données en masse sera partagée avant le 31/12/2021, lorsque que le processus sera finalisé.

Pour rappel, le dispositif éco-énergie tertiaire est une obligation réglementaire récente, pour les bâtiments tertiaires de plus de 1000m², de déclarer les consommations annuelles et de ne pas dépasser un objectif de consommation.

En savoir plus

  • Vous souhaitez contribuer à améliorer la qualité de vie sur votre territoire ?
  • Participer, aux côtés des élus, aux réflexions sur son avenir et les défis économiques, sociaux, et environnementaux à relever ?
  • Vous êtes investis dans la vie locale, vous aspirez à faire entendre votre voix et à jouer un plus grand rôle dans l’élaboration des politiques publiques ?
  • Vous êtes porteurs d’idées, de propositions, d’interrogations, vous aimez le débat libre et respectueux…

Vous pouvez devenir membre du Conseil de développement du Pays de Saint-Brieuc !

Candidatez !

Vous avez jusqu’au 5 septembre pour déposer votre candidature en ligne ici.
ou par courrier en retournant ce coupon à l’adresse suivante :
Conseil de développement du pays de Saint-Brieuc
5 rue du 71e Régiment d’Infanterie – 2000 Saint-Brieuc

Quelles conditions ?

  • Avoir plus de 18 ans
  • Habiter l’une des communes de Saint-Brieuc Armor Agglomération ou de Lamballe Terre & Mer
  • S’engager à participer bénévolement aux réunions du conseil pendant les trois années à venir (environ 1 réunion/mois)

► Plus de détails sur le fonctionnement du conseil et les conditions de candidature sur le site internet www.cdpsb.fr ou par téléphone au 02.96.58.62.26.

Depuis le 1er mars 2021, l’étiquetage des produits ménagers a évolué ! Cet étiquetage concerne les lave-vaisselle, les lave-linge et sèche-linge, les télévisions et écrans, les réfrigérateurs et congélateurs. En septembre 2021 cette nouvelle classification s’étendra aux ampoules.

Image ©Ademe

Pourquoi cette évolution était-elle nécessaire ? Cela s’explique par le fait que la performance des appareils a considérablement augmenté, ils consomment moins que par le passé. Aujourd’hui, l’échelle de classement va de A à G avec une utilisation peu répandue des  classes A et B, qui sont destinées aux appareils plus économes qui seront développés à l’avenir. Il n’est donc pas surprenant de retrouver des appareils anciennement classés A+++ maintenant classés C, des appareils A++ classés D ou encore les anciens A+ classés F sur le nouvel étiquetage.

Actuellement, Le double étiquetage est encore présent pour ne pas perdre le consommateur. Malgré tout, en attendant que cela soit plus clair, l’ALEC vous conseille dans un premier temps, lors de cette phase de transition, de vous référer à la consommation en kWh/an pour les réfrigérateurs par exemple, ou à la consommation en kWh pour 100 cycles par an si vous optez pour une machine à laver.

Vous trouverez des conseils d’achats et les écogestes associés à chaque appareil sur le site www.guidetopten.fr.

Surtout, pensez à bien dimensionner votre appareil lors de son remplacement et à appliquer les écogestes associés à chaque appareil pour faire des économies d’énergie !

Pour aller plus loin

Au mois de mai, le service Conseil en Énergie Partagé a ouvert la semaine des 10+1 ans de l’ALEC par une rencontre technique sur le photovoltaïque sous forme de webinaire. 3 retours d’expérience ont permis de balayer les différents modèles de centrales photovoltaïques :

  • Le siège de Lamballe Terre et Mer à Lamballe-Armor pour une installation en revente totale présentée par Patrick BRISSET et Sylvie JANSEN de Lamballe Terre et Mer
  • L’Espace Initiative Emploi à Saint-Brieuc nous a été présenté par Jérémie CANTY de Saint-Brieuc Armor Agglomération, pour une installation en auto-consommation sans revente de surplus, avec 25% de l’investissement en financement citoyen
  • Le collège Racine, représentée par Marie DE BRESSY du Conseil Départemental des Côtes d’Armor, pour un bâtiment ayant participé à l’expérimentation E+C- et intégrant une gestion en auto-consommation collective

Le webinaire a été clôturé par Olivier ALLAIN du SDE22 qui a précisé les modalités d’accompagnement complémentaire entre l’ALEC et le SDE22 pour des projets photovoltaïques.

Les participants, représentants pour la plupart des collectivités, ont ainsi pu échanger sur leurs projets en cours et à venir.

Plus d’informations :

Site d’information sur le PV (HESPUL)
• Guide AMORCE 2020 – L’élu et le photovoltaïque
• PACTE : Guide Technique RAGE sur l’autoconsommation

Retour sur la programmation complète des 10+1 ans de l’ALEC

La crise sanitaire impacte de façon non négligeable les conditions de vie des ménages les plus modestes depuis déjà plus d’une année. Vous êtes potentiellement au contact de ménages pouvant se retrouver en situation de précarité énergétique. L’ALEC du Pays de Saint-Brieuc vous sollicite aujourd’hui pour répondre à une enquête : il s’agit de dresser un état des lieux des besoins des ménages à l’échelle de notre territoire.

Pour répondre à l’enquête cliquez ici

En vous remerciant par avance de votre essentielle participation.

Didier LEBUHAN
Vice-Président en charge de la précarité énergétique