Thomas Laporte

Cinq organismes (Cerema, Arts & Métiers ParisTech, Ecole d’Architecture de Toulouse, Sites et Cités remarquables de France, Maisons Paysannes de France) se sont associés pour lancer le projet CREBA : un centre de ressources pour la réhabilitation responsable du bâti ancien. Ce projet est soutenu par le programme national PACTE.

Découvrez le projet en détail dans ce fichier.

Dans le cadre de ce projet, les partenaires recherchent des réalisations exemplaires de bâtiments anciens conciliant préservation du patrimoine (que le bâtiment soit protégé ou non) et réhabilitation énergétique globale (que le bâtiment soit labellisé ou non).

Si vous connaissez des projets qui rentrent dans ce cadre, vous êtes invités à remplir ce formulaire ou à le diffuser auprès de vos contacts :
https://framaforms.org/crebaformulaireoperationsexemplaires-1486636770

La ventilation contribue au confort et à la qualité de l’air en évacuant les polluants, tout en participant à la préservation du bâti. Mal conçue, elle peut également être source de désordres : inconfort thermique, déperdition excessive par renouvellement d’air, condensation et moisissures, nuisances acoustiques…
Avec l’amélioration de l’isolation et de l’étanchéité à l’air des bâtiments, les désordres liés à une mauvaise ventilation se trouvent amplifiés. La conception d’un système de ventilation efficace et adapté devient alors un point délicat dans les projets de construction ou de rénovation.

Pour échanger sur ces problématiques et savoir comment concevoir un système de ventilation performant, l’ALEC organise une rencontre technique :

Mardi 13 Juin, de 14h00 à 16h30
à Binic-Etables-sur-Mer
(lieu précis communiqué lors de l’inscription)

Au programme :

  • Enjeux de la qualité de l’air et point sur la réglementation dans les bâtiments publics – Conseillers de l’ALEC
  • Conception d’une installation de ventilation performante et adaptée : les choix et points clés d’un projet – Thomas HOUE (Bureau d’études Quali-TE)
  • Pathologie, sinistres et prévention des désordres : contre-performances et bonnes pratiques en image – Mariangel SANCHEZ (Agence Qualité Construction)

Une large place sera donnée aux questions qui concernent les projets des participants. La rencontre se conclura par un pot de l’amitié.

Rencontre technique organisée dans le cadre de la mission de Conseil en Energie Partagé (CEP), ouverte en priorité aux élus et techniciens des collectivités adhérentes à l’ALEC.

Nombre de places limité, inscription obligatoire par téléphone (02 96 52 15 70) ou par e-mail (contact@ale-saint-brieuc.org)

PHEBUS (« Performances de l’Habitat, Équipements, Besoins et USages ») est une enquête réalisée en 2013 par le Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS) du Ministère de l’Ecologie, qui porte sur les consommations d’énergie des ménages français dans leur logement.

Le Ministère de l’Ecologie a publié récemment un recueil d’une dizaine d’études et d’analyses, qui ont décortiqué les données produites par cette enquête, et livré plusieurs analyses : Que sait-on de la performance thermique des logements ? Comment la consommation d’énergie réelle se compare-t-elle avec celle mesurée par les diagnostics de performance énergétique ? Qui sont les ménages en précarité énergétique ? Habitent-ils plus souvent dans des espaces périurbains ?

La précarité énergétique est l’un des sujets d’analyse les plus étudiés dans ce recueil, avec par exemple plusieurs exercices de définition, de décompte et de caractérisation des situations de précarité énergétique dans la population française. Ainsi, dans le graphique ci-dessous, les auteurs ont cherché à identifier des éléments particulièrement déterminants dans l’exposition des ménages à la précarité énergétique :

Ils relèvent ainsi que les ménages où la personne de référence est inactive ou au foyer, ainsi que les ménages occupant de grands logements (plus de 60 m2 par personne) sont particulièrement exposés à la précarité énergétique.

 

Voici la liste des études réunies dans cette publication :

  • Partie 1 : Comment se caractérisent les ménages en précarité énergétique ?
    • Quantifier et caractériser les ménages en précarité énergétique // Sabrine Bair, Fateh Belaïd, Olivier Teissier, Isolde Devalière
    • Vulnérabilité énergétique et mobilité quotidiennes : quelle mesure ? // Damien Verry, Kuscha Dy, Jean-Pierre Nicolas
    • Situations de précarité énergétique, pratiques de sobriété énergétique : un point sur la situation des ménages // Lucie Brice, Patricia Croutte, Sandra Hoibian,
      Pauline Jauneau-Cottet
  • Partie 2 : Quelle performance thermique des logements et quels comportements des ménages ?
    • La performance thermique du bâti des logements construits avant la première réglementation thermique // Fabienne Boutière, Christallan Briend, Marie-Hélène Laurent, Dominique Osso, Alain Tripier, Éric Lagandré
    • Analyse des résidences principales et de leurs occupants, au travers de l’étiquette énergie conventionnelle du diagnostic de performance énergétique (DPE) // Daniel Lepoittevin
    • Comportements et consommations énergétiques // Mathias Denjean
  • Partie 3 : Influence de la localisation sur la consommation et la précarité énergétique
    • Les dépenses énergétiques des ménages : une spécificité périurbaine ? // Willy Thao Khamsing, Bruno Vermont, Bastien Virely
    • Vulnérabilité énergétique pour les déplacements contraints : une plus grande dépense en carburant pour les ménages des territoires multipolarisés // Dominique Place
  • Partie 4 : Les travaux de rénovation : quelles aides ? Quel effet rebond ?
    • La mobilisation par les ménages des outils de financement des opérations de rénovation énergétique // Dimitri Fuk Chun Wing
    • Quels enseignements tirer de l’enquête Phébus sur la question de l’effet rebond ? // Sabrine Bair, Fateh Belaïd, Olivier Teissier

> Consulter la publication : Les Ménages et la Consommation d’Energie

Dans le cadre du réseau des « Plans Climat Air Energie Territoriaux », l’ADEME organise cette année plusieurs modules de formation en Bretagne. A noter, en particulier, un module d’une journée à destination des élus, qui se tiendra le 19 octobre à Saint-Brieuc.

 

Du 23 au 24 mai à Rennes. Infos et inscriptions :  https://formations.ademe.fr/solutions/stage.php?stageid=4637&folid=26

  • Formation Chargés de missions  : « Construire, piloter, et accompagner un PCET (Collectivités débutantes) » – CLIMAT25

Du 04 au 06 juillet à Vannes. Infos et inscriptions : https://formations.ademe.fr/solutions/stage.php?stageid=4631&folid=26

  • Formation élus « Les enjeux d’un projet politique de développement durable (Collectivités débutantes) » – CLIMAT08

Le 27 juin à Vannes et le 19 octobre à Saint Brieuc. Infos et inscriptions : https://formations.ademe.fr/solutions/stage.php?stageid=4632&folid=26

 

L’ALEC organisait, ce mercredi 3 mai 2017, une journée technique sur la valorisation locale des Combustibles Solides de Récupération (CSR), en partenariat avec Kerval.

Les CSR sont les co-produits d’un nouvel outil industriel de tri des déchets, baptisé Géneris, qui sera inauguré prochainement sur le site des Chatelets à Ploufragan. Cet outil permettra notamment de trier les déchets issus des encombrants collectés dans les déchetteries, qui étaient jusqu’à présent transportés pour être stockés dans des centres d’enfouissement. Les matériaux recyclables (plastiques, métaux…) pourront être extraits et orientés dans des filières de valorisation matière. Les produits non-recyclables et non-dangereux (bois de classe B, plastiques non recyclables) seront triés, criblés et broyés pour devenir des Combustibles Solides de Récupération (CSR), dont le statut a été défini récemment dans le cadre de la loi de Transition Energétique.

Les CSR peuvent être valorisés sous plusieurs formes : en tant que combustibles, ils peuvent alimenter directement des chaufferies industrielles de grosse puissance, équipées de systèmes de traitement de fumée adaptés. Des réseaux de chaleur urbains ou industriels peuvent alors alimenter plusieurs sites, plusieurs bâtiments, pour distribuer la chaleur produite.

Autre possibilité, qui fait actuellement l’objet de plusieurs expérimentations et innovations : des modules de « gazéification » permettront de transformer ces combustibles solides en un gaz (dit « syngaz »), qui peut lui-même alimenter une chaudière ou un moteur de cogénération.

70 participants, techniciens, industriels, chargés du développement économique du territoire étaient réunis pour cette journée qui visait à présenter et débattre autour de ces différentes formes de valorisation, et à voir dans quelle mesure le territoire pourrait s’organiser pour valoriser localement les CSR qui seront produits par Kerval. Thomas Laporte, Directeur de l’ALEC, a animé la matinée tandis que Myriam Guezennec, chargée de mission, avait préparé un atelier collaboratif pour l’après-midi sur le thème de la planification énergétique.

Vous pouvez télécharger tous les supports présenter lors de la journée et le compte-rendu et conclusion de l’atelier :

01-Contexte KERVAL – Nouvelle Unité de préparation CSR

02-Contexte réglementaire et opportunités filière CSR – ADEME – 2017

03-RAPPEL notion Puissance ou Energie – ALEC

04-Les techniques de valorisation du CSR – MAITREA

05-Identification des besoins énergétiques locaux – ALEC

06-Valorisation du CSR – Etude de cas – MAITREA

07-Presentation Pyrogazéification – Club Pyro

08-Positionnement environnemental et acceptation sociale – Côtes d’Armor Nature Environnement

09- Gazéification et injection réseau – GRTgaz

10-Compte-rendu et conclusion de l’ atelier