Depuis le 1er mars 2021, l’étiquetage des produits ménagers a évolué ! Cet étiquetage concerne les lave-vaisselle, les lave-linge et sèche-linge, les télévisions et écrans, les réfrigérateurs et congélateurs. En septembre 2021 cette nouvelle classification s’étendra aux ampoules.

Image ©Ademe

Pourquoi cette évolution était-elle nécessaire ? Cela s’explique par le fait que la performance des appareils a considérablement augmenté, ils consomment moins que par le passé. Aujourd’hui, l’échelle de classement va de A à G avec une utilisation peu répandue des  classes A et B, qui sont destinées aux appareils plus économes qui seront développés à l’avenir. Il n’est donc pas surprenant de retrouver des appareils anciennement classés A+++ maintenant classés C, des appareils A++ classés D ou encore les anciens A+ classés F sur le nouvel étiquetage.

Actuellement, Le double étiquetage est encore présent pour ne pas perdre le consommateur. Malgré tout, en attendant que cela soit plus clair, l’ALEC vous conseille dans un premier temps, lors de cette phase de transition, de vous référer à la consommation en kWh/an pour les réfrigérateurs par exemple, ou à la consommation en kWh pour 100 cycles par an si vous optez pour une machine à laver.

Vous trouverez des conseils d’achats et les écogestes associés à chaque appareil sur le site www.guidetopten.fr.

Surtout, pensez à bien dimensionner votre appareil lors de son remplacement et à appliquer les écogestes associés à chaque appareil pour faire des économies d’énergie !

Pour aller plus loin