En mars dernier, l’ALEC a proposé une animation sur le climat et les économies d’énergie à des jeunes migrants hébergés par l’association SAMIDA Coallia à Saint-Brieuc.
Dans le cadre d’un partenariat entre cette association et l’ALEC, 3 ateliers ont été programmés entre fin 2020 et le premier semestre 2021 afin de sensibiliser ces jeunes aux économies d’énergie et aux enjeux environnementaux.

Ces jeunes sont aujourd’hui hébergés par le SAMIDA et ils n’ont pas à se soucier pour le moment des factures d’énergie de leur logement. Cependant, ils seront amenés par la suite à avoir leur propre hébergement et il est donc important qu’ils soient conscients du coût des consommations d’énergies et des gestes qui peuvent diminuer ces consommations.

Au-delà de l’aspect financier, ces jeunes qui arrivent en France pour des raisons variées découvrent aujourd’hui des postes de consommations qui n’existent pas d’où ils viennent comme le chauffage par exemple. Il est donc primordial qu’ils comprennent les enjeux environnementaux liés à ces consommations, en leur apportant des notions qu’ils n’ont pas aujourd’hui mais qu’ils sont très souvent heureux de découvrir :
→ Comment produit-on l’énergie que l’on consomme ?
→ Comment ces modes de production peuvent induire un dérèglement climatique ?
→ Quels sont les impacts directs de ce dérèglement sur notre planète ?
→ Et plus particulièrement sur les pays dont ils sont originaires, qui sont souvent les plus impactés par les effets du dérèglement climatique ?
De plus, la notion de « réfugié climatique » fait souvent échos à leur propre parcours.

C’est donc à travers des ateliers participatifs, des démonstrations, en utilisant des outils, ou simplement en échangeant avec ces jeunes, que Rodolphe leur a apporté les premiers conseils pour économiser l’électricité, le chauffage et l’eau, dans leur logement.

Deux ateliers ont déjà été réalisés et un troisième sera bientôt programmé au cours du premier semestre 2021.