Suite à la crise sanitaire, la trêve hivernale des expulsions locatives et des coupures d’énergie est prolongé de 2 mois. Elle prendra donc fin le 31 Mai 2020 au lieu du 31 Mars habituellement.

Concrètement cela signifie quoi pour les particuliers ?

  • Les fournisseurs ne peuvent pas faire procéder à l’interruption de la fourniture d’énergie de leurs clients particuliers, pour les logements en résidence principale, au motif d’un impayé. 
  • Les fournisseurs d’électricité peuvent cependant faire procéder à des réductions de puissance, sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie (pensez à envoyer votre chèque à votre fournisseur ou l’attestation au deuxième fournisseur si vous en avez deux).

Cette prolongation de la trêve hivernale a pour objectif de permettre aux personnes en situation de précarité de pouvoir rester dans leur logement en attendant de trouver une solution pour régler leurs impayés (prenez contact avant la fin de la trêve hivernale).

En cas de difficultés, vous pouvez solliciter les conseillers en économie d’énergie de l’ALEC au 02 96 52 15 70.

Attention le report de paiement des factures d’énergie, d’eau et de loyer annoncé par le Président de la République ne concerne que les entreprises.