Les acteurs du Défi énergie autour de Jean-Luc Loichon, futur directeur du service aménagement, de la maire adjointe chargée du développement économique et durable, Françoise Hurson, des salariés du Grand-Pré mais aussi de Maryse Guillossou, ambassadrice, et Mathieu Hais et Kevin Fevre, conseillers en énergie partagée. | photo © OUEST-FRANCE

Le jeudi 7 Novembre 2019, les élus, agents et partenaires de la commune de Langueux ont présentés les premiers résultats du Défi Energie du Centre Culturel Le Grand Pré.

Le principe de cette action est simple, grâce au suivi énergétique réalisé dans le cadre de la mission de Conseil en Energie Partagé de l’ALEC (rajouter le lien vers la page CEP du site), il est possible de définir un rythme de consommation sur une année et d’organiser un suivi mensuel. Le défi réside dans la capacité à maintenir la mobilisation des usagers du bâtiment sur toute la durée de l’opération (ici un an !). L’ALEC avait, par le passé, réalisé ce type d’action sur des bâtiments administratifs (notamment la mairie ou le restaurant scolaire de Langueux) ou des écoles mais, pour le Grand Pré, centre culturel avec une fréquentation beaucoup plus importantes et moins « captives », il s’agissait d’une première.

Tout l’enjeu était de réussir à faire passer des messages de sobriété énergétique à des personnes souvent de passage dans les locaux. Voici les premières actions mises en œuvre au Grand Pré :

  • Dès la remise des clés, les utilisateurs sont informés de l’action et sensibilisés avec les principaux points de vigilance : lumières à éteindre dès que l’on sort d’une pièce, porte à fermer dès que l’on sort d’une pièce chauffée, … Si cela paraît logique chez soi, il n’est pas inutile de rappeler certaines règles dans des lieux partagés que l’on découvre pour la première fois.

  • Une vigilance s’est instaurée de la part de chacun, qui se manifeste, non pas comme une surveillance contraignante, mais comme des petits défis lancés joyeusement entre les artistes, les entreprises, les particuliers et les agents.

  • Un questionnaire rapide est remplit à la fin du séjour des artistes, pour savoir si les actions ont pu être suivies avec l’ensemble des utilisateurs présent. C’est le moment idéal pour échanger sur les bonnes pratiques observées ou les améliorations possibles.

  • Et finalement, un magnet est remis en guise de récompense aux personnes ayant joué le jeu, permettant de conclure le défi sur une note joyeuse ! Vous pouvez ainsi trouver les photos des artistes sur la page internet du défi (ajouter le lien).

Grâce à une bonne communication et en s’appuyant sur la motivation des élus et des agents de la Ville qui ont également questionné leurs usages de l’énergie dans les locaux, ces gestes simples ont permis de réaliser environ 4 000 € d’économies d’énergies (électricité, gaz) et d’eau ! Les résultats encourageants permettent d’envisager de déployer ces solutions dans d’autres communes et dans d’autres types de bâtiments.

Comparaison des consommations de gaz d’août 2018 à juillet 2019, par rapport à l’année précédente.
Au total, 4 000 € d’énergie et d’eau économisés sur un an !

En savoir plus :