Le Télégramme a publié un article consacré au démarchage abusif dans les pages Lamballe-Armor le 27 avril dernier .

Le journal a rencontré Maxime Sampeur, Conseiller Info Énergie à l’ALEC du Pays de Saint-Brieuc, suite à la quantité d’appels reçus en provenance d’habitants de la région de Lamballe, mettant en évidence un certain nombre de pratiques abusives…

Une constatation étayée par le nombre d’appels reçus – une grosse dizaine rien que depuis le début de semaine – tantôt directement, tantôt relayés par la plateforme Bonjour Habitat récemment mise en place par Lamballe Terre et Mer (LTM). « Et quand on creuse un peu, on tombe sur des pratiques carrément abusives », poursuit le professionnel du conseil. « Certains se présenteraient comme des représentants de la commune ou de l’État. Et j’ai vu des devis complètement farfelus, des choses qui n’ont rien à voir avec l’efficacité énergétique, des projets sans cohérence », poursuit Maxime Sampeur. « On aurait même proposé à deux personnes de leur établir un Passeport énergétique. Quelque chose qui n’existe même pas ! »

Il faut donc être méfiant, ne rien signer sans avoir pris conseil, ne pas céder à la pression, et appeler l’ALEC pour étudier ensemble la faisabilité des propositions.