Le 7 juin dernier, l’ALEC co-organisait avec la CCI 22 une session d’information sur la technologie solaire thermique. Cette session a réuni des collectivités, bailleurs sociaux, entreprises et professionnels du tourisme, pour les informer sur les avantages du solaire thermique en Bretagne et sur les points de vigilance à respecter dans les projets.

En moyenne, une installation solaire thermique couvre 40% des besoins d’eau chaude sanitaire d’un bâtiment et cela même sous notre soleil Breton. Selon un principe très « low-tech », ces installations permettent de capter le rayonnement solaire pour produire notamment de l’eau chaude sanitaire. Depuis l’émergence de cette filière dans les années 1980, la technologie s’est largement affinée.

Cependant, pour que les projets soient performants, la conception ne doit pas être négligée, faute de quoi les systèmes dysfonctionnent. A cela s’ajoutent les idées reçues dont peut être victime la filière (risque de surchauffe des installations, peu d’intérêt dans nos régions faiblement ensoleillées…).

Dans ce contexte, l’ADEME Bretagne a initié depuis 2017 un important travail pour promouvoir cette filière et susciter un recours plus systématique à cette technologie, pertinente dans bien des cas sur notre territoire. L’objectif est également de mieux faire connaître les bonnes pratiques à mettre en œuvre : Moran GUILLERMIC, du bureau d’études Solaire Concept, a ainsi été missionné par l’ADEME pour auditer les installations en fonctionnement en Bretagne, et produire un retour d’expérience. Lors de cette rencontre technique, il a pu présenter un certain nombre de points de vigilance.

L’ADEME a rappelé combien il était important d’accompagner les nouveaux projets, pour analyser rigoureusement les besoins et le juste dimensionnement des installations.

Cette rencontre a enfin permis de faire connaître les accompagnements financiers possibles, et de profiter du retour d’expérience de la criée d’Erquy qui exploite depuis 2015 une installation solaire thermique pour les besoins liés à son activité.

A l’issue de cette rencontre, plusieurs entreprises ont manifesté leur intérêt pour entreprendre une étude de faisabilité solaire thermique sur leur bâtiment.

Contacts :

Documents à télécharger :