Les collectivités ont une place essentielle dans la lutte contre le changement climatique. Elles peuvent bien sûr agir sur leur patrimoine, mais elles peuvent également jouer un rôle majeur, par leur exemplarité, dans la prise de conscience collective et dans l’accompagnement au changement.

Afin de valoriser l’engagement pour la réduction des consommations d’énergie et la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) des communes du Pays de Saint-Brieuc, l’ALEC organisait cette année, avec ses partenaires, un « challenge des communes économes en énergie ».

Trois catégories ont été récompensées :

  • 1ère catégorie : commune atteignant le plus faible taux d’émissions de GES ramené à sa population (en kg de CO2/habitant)
  • 2ème catégorie : commune ayant obtenu la plus forte réduction de ses consommations d’énergie 2016 par rapport à la moyenne des trois années précédentes (en % de réduction 2016 vs moyenne 2013 à 2015)
  • 3ème catégorie : commune ayant réalisé une action jugée exemplaire et reproductible (actions de sensibilisation, partenariats ou projets innovants, sur le patrimoine des collectivités ou en direction des administrés).

Organisation du Challenge :

Les prix des deux premières catégories ont été attribués en fonction des données de suivi énergétique, collectées dans le cadre de la mission CEP. Concernant la 3e catégorie, un appel à candidatures a été lancé auprès des communes adhérentes, et un jury constitué des partenaires de la mission de Conseil en Energie Partagé s’est réuni le mercredi 11 avril.

Le jury a ainsi pris connaissance des données de consommation et d’émissions de GES recueillies par les conseillers CEP, et a pu attribuer les prix pour les catégories 1 et 2. Il a ensuite pris connaissance des dossiers de candidatures proposées directement par les communes dans le cadre de l’Appel à Candidatures, pour attribuer le prix de la catégorie 3.

Composition du Jury :

  • Le Président de l’ALEC, Président du Jury
  • Un élu de Saint-Brieuc Armor Agglomération
  • Un élu de Lamballe Terre & Mer
  • Un représentant de l’ADEME

Qui sont les lauréats ?

Catégorie 1 « Faibles émissions de gaz à effet de Serre » (facteur d’émissions en kg de CO2/hab.)

Il s’agit de la commune de Coëtmieux (commune de Lamballe Terre & Mer / 1 780 hab.), avec 16 kg eq CO2/habitant. Les élus de cette commune ont fait des choix forts lors de programmes de travaux successifs sur le groupe scolaire (1er contributeur aux émissions de gaz à effet de serre avec son chauffage au fioul) : en plus des travaux d’amélioration de l’isolation, ils se sont orientés vers l’énergie bois plaquette pour le chauffage des locaux. La commune mène également des actions de sensibilisation en direction des usagers des bâtiments communaux avec l’affichage « Display » qui permet de les informer sur les performances énergétiques des bâtiments communaux. Par ailleurs, elle a également choisi de souscrire une offre d’électricité d’origine renouvelable pour ses bâtiments et l’éclairage public.

Catégorie 2 « économie d’énergie » (% de réduction des consommations)

La commune lauréate est Trégueux (commune de Saint-Brieuc Armor Agglomération / 8 300 hab.), qui a réduit de 20,5 % ses consommations en 2015. Elle mène, depuis plusieurs années, une politique très active sur la question des économies d’énergie. La création d’une « cellule énergie », composée d’élus du conseil municipal, chargée d’assurer un suivi des consommations et d’envisager les moyens visant à réduire les charges énergétiques de la commune, contribue grandement aux résultats obtenus. Cette démarche des élus s’appuie notamment sur un programme de travaux ambitieux élaboré dans le cadre du partenariat entre la Ville, les services techniques et l’ALEC.

La rénovation du restaurant scolaire, de l’école Jean JAURES, la construction de l’école du Créac’h ou encore les travaux actuellement en cours à la Mairie montre la richesse du partenariat Ville/ ALEC et la forte volonté des élus sur cette thématique des économies d’énergie.

Catégorie 3  » réalisation d’une action exemplaire »

Parmi les dossiers de candidatures déposés par les communes adhérentes à l’ALEC, c’est la commune de La Meaugon (commune de Saint-Brieuc Armor Agglomération / 1 400 hab.) que le jury a choisi, après délibération, de désigner lauréate. Le dossier portait sur la mise en place d’une chaudière bois sur réseau de chaleur pour alimenter l’ensemble des bâtiments communaux du Bourg (école, centre de loisirs, cantine, salle polyvalente des Roches plates et Mairie). Ce réseau de chaleur, d’environ 160 mètres linéaires, est alimenté par de la plaquette de bois majoritairement d’origine locale et bocagère. Il s’inscrit pleinement dans le cadre de la loi de transition énergétique qui favorise la réalisation de ce type d’équipement en filière courte et renouvelable.

Plus d’information :