Le 25 avril dernier s’est déroulée l’Assemblée Générale de l’ALEC. Ce temps fort de l’association s’est prolongé par une journée des adhérents avec ateliers et visites. Une cinquantaine de personnes ont participé, dans la convivialité, à ces différents moments.

Quatre ateliers ont été proposés lors de la matinée :

  • Destination « territoire à énergie positive » : maîtriser la consommation d’énergie du territoire
  • Destination « territoire à énergie positive » : développer les renouvelables sur le territoire
  • Démarchage à domicile : comment lutter contre les arnaques ?
  • Le nouveau classeur technique CEP : un recueil de fiches pratiques pour mettre en œuvre les préconisations d’économies d’énergie.

Les deux premiers ateliers « Territoire à énergie positive » se sont déroulés sous forme d’un jeu de plateau avec pour objectif d’appliquer au Pays de Saint-Brieuc les objectifs d’économies d’énergie et de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la loi de Transition énergétique. Concrètement, les participants ont pu échanger sur les enjeux, les actions à prioriser, les conséquences de ces actions… Le format de jeu a particulièrement plu car cela rendait les échanges très concrets et participatifs.

 

L’atelier sur le démarchage à domicile a regroupé des représentants de professionnels du bâtiment, des élus et représentant d’organismes public ou parapublic et associatifs. Après un rappel des enjeux (avec exemple de démarchages abusifs rencontrés par les conseillers de l’ALEC), l’objectif de l’atelier était d’identifié des actions de préventions que l’ALEC ou ses partenaires pourraient mettre en œuvre.

 

 

Le dernier atelier a permis de présenter un nouvel outil créé par les conseillers en Energie Partagé de l’ALEC pour les collectivités adhérentes : le classeur technique. Ce classeur, divisé en 5 catégories, est composé de fiches thématiques synthétiques présentant des actions d’optimisation d’équipements ou des préconisations de travaux. Chaque fiche comporte 3 parties : le principe général, des détails techniques et des éléments financiers (ex : fiche travaux Isolation des combles). Ce classeur sera distribué à chaque collectivité adhérente durant l’année 2018.

L’après-midi était réservé aux visites avec deux parcours proposés :

  • Visite d’un méthanisateur à la ferme à Andel et d’un parc éolien à Lamballe
  • Visite d’une centrale solaire photovoltaïque sur le gymnase d’un lycée à Quessoy et d’une maison équipée d’un chauffage solaire avec appoint bois à Hénon

Dix personnes ont participé au premier circuit de visite. Pour beaucoup d’entre eux, la méthanisation à la ferme était une vraie découverte et ils ont pu se rendre compte de l’intérêt de cette technique qui est à la frontière de deux mondes : le secteur agricole et l’industrie. Le parc éolien semblait moins original à priori, mais la présentation faite par l’entreprise IEL a capté l’auditoire notamment avec la présentation du potentiel de développement de cette technologie (frein et opportunité). Quatre chanceux ont également pu monter en haut d’une éolienne : une expérience sportive impressionnante !

Une douzaine de personnes ont découvert la centrale photovoltaïque du Lycée de la Ville Davy avec une présentation d’une grande qualité par le gestionnaire. Le retour d’expérience étant bon sur cette installation, un nouveau projet a été évoqué sur un autre bâtiment, la porcherie, qui sera l’objet d’une rénovation et extension. Dans un tout autre genre, la visite de la maison à Hénon montrait la sensibilité écologique des propriétaires : rénovation d’une longère avec enduits chaux-chanvre et matériaux biosourcés, chauffage solaire avec appoint bois granulés et retraitement naturel des eaux usées. Plusieurs questions ont porté sur l’origine des granulés et les conseillers de l’ALEC ont pu expliquer le système de fabrication de ce combustible issu du recyclage des déchets de scierie.

Pour aller plus loin :