La première rencontre technique de l’année 2017 était consacrée à la ventilation et a réuni 25 participants d’horizons divers tels que des élus et techniciens des communes mais également des techniciens de la ville de Saint-Brieuc, du lycée Freyssinet ou du centre hospitalier.

Nous passons près de 90% de notre temps dans des lieux clos. Or l’air intérieur est 7 fois plus pollué que l’air extérieur. Le coût annuel de la mauvaise qualité de l’air intérieure est estimé à 19 milliards d’euros. Les enjeux économiques et sanitaires sont donc très importants. De ce fait, il est nécessaire de mettre en œuvre des actions pour améliorer la qualité de l’air intérieur, que ce soit dans les logements ou dans les établissements recevant du public (mairies, écoles, crèches, etc.).

La ventilation, longtemps considérée comme le parent pauvre des métiers du bâtiment, est dorénavant incontournable d’autant que les bâtiments sont de plus en plus étanches à l’air.

Cette rencontre avait pour objectif de présenter les aspects réglementaires ainsi que les points de vigilances à prendre en compte sur les installations de ventilation à travers les présentations suivantes :

  • Pascal Gouttebel, Conseiller en Energie Partagé de l’ALEC pour les enjeux de la qualité de l’air et un point sur la réglementation dans les bâtiments publics (télécharger la présentation).
  • Thomas Houé, ingénieur Quali-TE, bureau de conseils-mesures et expertise pour, la conception d’une installation de ventilation performante et adaptée : les choix et points clés d’un projet (télécharger la présentation).
  • Mariangel Sanchez, ingénieure suivi des innovations à l’AQC, Agence Qualité Construction, pour les systèmes de ventilation : principaux points de vigilance (télécharger la présentation).

Les présentations des deux ingénieurs ont été suivies de nombreux échanges et questionnements de la part des participants qui ont pu obtenir des informations précises sur les sujets liés à la ventilation mais également aux réseaux aérauliques tels les normes s’appliquant à ceux-ci (NF EN 12097).

Plus d’information :