Depuis le 1er juillet 2007, nous pouvons tous choisir notre fournisseur d’énergie (électricité et gaz). Pour se décider, nous avons maintenant plus d’informations à notre disposition et les critères ne manquent pas : coût du kiloWatt/heure, origine de l’énergie, abonnement…

© Ademe / Hippocampe

L’ouverture du marché de l’énergie est plus large que la possibilité du particulier de choisir son fournisseur. Elle permet également l’installation de producteurs et de fournisseurs et le droit d’accès au réseau de transport et de distribution de l’énergie pour tous les utilisateurs.

Jusqu’en 2007, pour alimenter nos logements en électricité et en gaz, nous n’avions que deux interlocuteurs possibles (sauf exception) : EDF pour l’électricité et GDF Suez pour le gaz. Aujourd’hui, ils sont plusieurs dizaines. Ce qui signifie que nous pouvons voire même, que nous devons, comparer les propositions. Les opérateurs historiques sont toujours présents, mais ils peuvent maintenant proposer plusieurs tarifs soumis ou non à une régulation de l’Etat. En effet, sont appelés « tarifs réglementés » les prix du gaz et de l’électricité fixés par l’Etat. Ces tarifs réglementés ne sont proposés que par les opérateurs historiques. Evidemment, ce n’est pas parce que l’on change d’opérateur ou d’offre, que la qualité de l’énergie est différente. Ce sont uniquement les contrats qui diffèrent.

Pourquoi changer de fournisseur ?
Chaque fournisseur peut avoir des spécificités : un prix d’abonnement moins cher, une énergie d’origine renouvelable, un prix du kiloWatt/heure plus faible… Ces spécificités permettent d’avoir une offre qui correspond au mieux à nos besoins et/ou à notre idéal. Je peux, par exemple, choisir de soutenir le développement des énergies renouvelables en souscrivant une offre chez un fournisseur qui me garantit que l’énergie que je consomme est 100% d’origine renouvelable…

Ce qui ne change pas…
Sur ma facture d’énergie, il y a trois postes : les taxes (30% de ma facture), l’acheminement de l’énergie (33% de ma facture) et la fourniture de l’énergie (la quantité d’énergie que je consomme). Seul le dernier poste peut changer en fonction de mon fournisseur. Les deux premiers sont fixés par l’Etat et applicable sur l’ensemble du territoire français.

Les aides à la décision
Evidemment, tout cela demande de s’informer. Heureusement, nous ne sommes pas seul face à cela. Le médiateur national de l’énergie a créé spécifiquement un site internet qui présente les possibilités, les démarches et permet de comparer les offres et les fournisseurs : www.energie-info.fr. Les Espaces Info-Energie peuvent aussi aider par l’analyse en amont de nos factures d’énergie et le décryptage des offres.

Pour aller plus loin :
guide pratique du marché de l’électricité et du gaz édité par le Médiateur de l’énergie.