Vendredi 27 avril, à la demande de la commune de Hillion, l’Espace Info-Energie de l’ALE du Pays de Saint-Brieuc a organisé une table-ronde sur les projets citoyens de développement des énergies renouvelables.

Une quarantaine de personnes étaient présentes et ont participé activement aux échanges. « Le développement des énergies renouvelables est un enjeu important pour la Bretagne » a rappelé en introduction Dominique Ramard, Conseiller régional en charge de l’énergie. Il a également présenté le soutien du Conseil régional à ce type de démarche notamment avec la mise en place d’une société financière nommée Eilan qui pourra apporter une partie du capital nécessaire à l’émergence de projets de taille moyenne. Ce dispositif sera particulièrement apprécié des collectifs de citoyens qui doivent emprunter une partie de l’investissement de départ. Un tel soutien apportera une caution au projet et rassurera les prêteurs (banques).
Dans le prolongement de cette première intervention, Laurianne Fleury, animatrice du nouveau réseau Taranis, qui fédère les porteurs de projet à l’échelle de la Bretagne, a précisé que, déjà, près d’une vingtaine de projets sont réalisés ou en cours de réflexion. La mécanique est en route, mais peut aller beaucoup plus loin. Ce réseau a pour vocation de partager les expériences et de proposer des formations pour les nouveaux porteurs de projet.
Il y en a pour tous les goûts !

Deux retours d’expérience étaient proposés qui illustrent parfaitement la diversité des projets tant au niveau du type d’énergie installés, de l’ampleur du financement, du montage juridique… Chacun voit midi à sa porte. A Bruz, l’aventure a commencé par une petite équipe de voisins qui souhaitait vivre dans un environnement le plus agréable possible. Le projet a été créé dans un objectif de production d’énergie renouvelable, de lien social, mais en aucun cas d’investissement lucratif. Même si, dans les faits, la rentabilité de l’installation d’une toiture photovoltaïque permet une petite rémunération des investisseur-citoyens. A l’autre bout, un projet éolien d’envergure a vu le jour à Béganne, avec l’investissement de près de 600 particuliers ! Ils se sont regroupés en plusieurs CIGALES (Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Durable de l’Epargne Solidaire).

Beaucoup d’échanges avec la salle, ont permis d’aborder tous les aspects de cette nouvelle mobilisation citoyenne au niveau énergétique, financier, juridique et même politique !